CultureDouble X

Dottie, l’héroïne de dessin animé révolutionnaire

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 29.07.2014 à 10 h 37

Repéré sur New York Times, MSNBC

Elle est noire et veut devenir médecin comme sa mère.

©Disney Junior

©Disney Junior

Dottie, l’héroïne du dessin animé Docteur La Peluche qui fait actuellement fureur aux Etats-Unis n’est pas tout à fait comme les autres: chose assez rare dans le monde de Disney, elle est afro-américaine, et elle veut être médecin, comme sa mère.

Le cartoon, Doc McStuffins en anglais, raconte le quotidien de Dottie (surnommée Doc), six ans, qui se balade toujours en blouse blanche et stéthoscope, et au fil des épisodes, exerce son savoir faire pour guérir et réparer ses jouets et ses peluches.

Cette fillette noire qui aspire à une carrière prestigieuse plaît beaucoup aux parents afro-américains à la recherche de modèles positifs qui ressemblent à leurs enfants. Dans la culture populaire, les modèles noirs de réussite sont souvent dans le sport ou la musique, beaucoup moins dans des professions plus communes comme la médecine.

La poupée adaptée de ce dessin animé est le premier jouet représentant un personnage afro-américain à se vendre aussi bien aux Etats-Unis, selon un article du New York Times. Par comparaison, la poupée Tiana, princesse noire de La Princesse et la Grenouille, s’est beaucoup moins bien vendue. Si la latino-américaine Dora L’Exploratrice a déjà conquis les petits Américains, il n’y avait aucune réussite similaire avec un personnage afro-américain comme Dottie.

Etant donné le nombre de poupées achetées, il est clair que le jouet n’est pas uniquement aimé par les familles noires. La créatrice du dessin animé a expliqué au New York Times:

«Les enfants noirs reconnaissent que c’est une enfant afro-américaine, et c’est très important pour eux. Et je crois que les autres enfants ne remarquent pas sa couleur, et c’est aussi formidable.»

Les pourvoyeurs de jouets et animations ne font que s’adapter à la réalité démographique du pays: en 2013, la moitié des bébés nés aux Etats-Unis n’étaient pas blancs, et dès 2018, les enfants issus des «minorités ethniques» représenteront la majorité des enfants nés dans le pays.

Une famille moderne

Malgré ses habits roses et violets, Docteur la Peluche plaît aussi aux garçons. Autre détail qui signale la volonté de Disney de refléter les changements de la société: la mère de Doc travaille, alors que son père reste à la maison pour s’occuper de sa fille et faire du jardinage.

Le dessin animé a particulièrement résonné chez les femmes médecin afro-américaines. Inspirées par le show, un groupe de docteurs fan a créé la page Facebook «Nous sommes Doc McStuffins», ainsi qu’une association pour encourager les enfants noirs vers les carrières médicales. (Alors que 13% de la population américaine est noire, seulement 4% des docteurs le sont.)

Plusieurs vidéos dans lesquelles ces femmes médecin parlent de leurs carrières ont été diffusées après les dessins animés.

Elles ont également remercié la créatrice de Docteur la Peluche d’avoir permis de lutter contre certains stéréotypes: grâce à la popularité du dessin animé, elles affirment qu’on les prend moins automatiquement pour des infirmières…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte