EconomieTech & internet

Amazon se met à l'impression 3D

Lily Hay Newman, traduit par Andréa Fradin, mis à jour le 29.07.2014 à 10 h 42

Exemple d'imprimante 3D en action par Creative Tools | FlickR licence cc by

Exemple d'imprimante 3D en action par Creative Tools | FlickR licence cc by

Si vous voulez imprimer en 3D vos propres figurines Mon Petit Poney, Internet respecte ce choix et va bien s'occuper de vous. Mais peut-être que cela fait un petit peu trop... (comment dire?) niche pour certaines personnes. Du coup, Amazon a désormais un 3-D Printed Products store, qui offre plus de 200 bibelots customisables.

Vous pensez peut-être que tout cela sonne comme Shapeways, l'onéreuse plateforme pour objets en 3D qui existe depuis 2007. Et vous avez raison! Mais la concurrence frappe enfin l'impression 3D et de nouveaux services, telle qu'une application iOS d'eBay, qui permettent aux clients de designer des objets destinés à l'impression 3D, apparaissent.

La boutique d'Amazon propose des designs pour des bijoux, des bobbleheads [vous savez, ces figurines à l'arrière des voitures dont la tête balance, NDLT], des étuis de téléphones, et bien plus, le tout susceptible d'être mis au point et personnalisé par l'acheteur avant impression. Mais Amazon ne s'occupe pas ici de la fabrication en tant que telle. Le 3-D Printed Products store est un portail où des vendeurs tiers peuvent vendre leurs marchandises via l'interface bien connue d'Amazon.

Exemples de bijoux proposés en impression 3D sur Amazon | Capture d'écran

Petra Schindler-Carter, directrice des ventes d'Amazon Marketplace sales, a déclaré dans un communiqué de presse:

«Le lancement de notre boutique 3D Printed Products suggère le début d'une transformation de la vente en ligne –le fait que la fabrication peut être plus agile dans le but de fournir une expérience client plus immersive.»

L'entrée d'Amazon dans le secteur de l'impression 3D Amazon ne change pas les limites de la technique en elle-même et n'aide pas à répondre à la question ouverte de jusqu'où la fabrication personnalisée peut aller. Mais plus il y aura de concurrence dans le secteur, plus vite on saura ce que les gens recherchent dans l'impression 3D.

 

Lily Hay Newman
Lily Hay Newman (47 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte