Parents & enfants

Regardez ces enfants combattre les monstres de leurs cauchemars

Temps de lecture : 2 min

La photographe française Laure Fauvel met en scène des filles et des garçons luttant contre les démons.

© Laure Fauvel
© Laure Fauvel

Une série de clichés réalisée par le photographe américain Arthur Tress et récemment rendue publique par le Getty Museum de Los Angeles avait déjà révélé la photogénie dérangeante des cauchemars d'enfant. Pendant les années 1960, il avait demandé à de jeunes enfants de décrire leurs pires cauchemars et les avaient transposés en images.

La photographe française Laure Fauvel, elle, a une approche tout à fait différente des songes d'enfants. Dans sa série de photo baptisée «Terreurs», elle a choisi de faire de ces enfants les principaux acteurs de ces rêves et non les victimes. A l'aide d'épée, de baguette magique ou de pistolets, des fillettes et des garçons de 8 ans et 9 ans combattent les monstres fantasmagoriques qui peuplent leurs nuits.

«Je voulais que ces enfants ne soient pas les victimes de leurs rêves mais qu'ils combattent ces monstres sortis de leur imagination», a expliqué la jeune femme basée à Vancouver.

Voici ses photos que nous reproduisons avec l'autorisation de la photographe que vous pouvez contacter ici.

Newsletters

La situation économique des étudiants défavorisés s'est-elle dégradée?

La situation économique des étudiants défavorisés s'est-elle dégradée?

Le recours aux aides familiales est une variable qui fait la différence au sein de la population étudiante.

Quelques astuces pour développer le vocabulaire de votre enfant

Quelques astuces pour développer le vocabulaire de votre enfant

Les premières années sont essentielles pour le développement du langage. Fondés sur des études scientifiques, ces conseils visent à donner le maximum de chances aux tout-petits.

Surveiller son enfant avec une appli est contre-productif

Surveiller son enfant avec une appli est contre-productif

Installer une application sur son smartphone pour suivre ses trajets, est-ce une parade contre les dangers de la rue ou une intrusion dans sa vie privée qui peut nuire aux liens familiaux?

Newsletters