Tech & internetCulture

Voler dans un jeu vidéo devrait-il être puni par la loi dans la vraie vie?

Lily Hay Newman, traduit par Grégoire Fleurot, mis à jour le 28.07.2014 à 13 h 26

Des centaines de gamers jouent à World of Warcraft pendant le BlizzCon à Anaheim en Californie le 10 octobre 2008, REUTERS/Mike Blake

Des centaines de gamers jouent à World of Warcraft pendant le BlizzCon à Anaheim en Californie le 10 octobre 2008, REUTERS/Mike Blake

Les jeux vidéo ne sont pas réels, n'est-ce pas? Tout le but est au contraire de les utiliser pour faire des choses que l'on ne ferait pas dans la vraie vie.

Mais les jeux multi-joueurs où l'on s'immerge dans un monde virtuel ont des aspects très réels. Pour certains, il faut payer avec de l'argent vrai simplement pour avoir accès au jeu, mais aussi ensuite pour acheter de nouveaux objets ou services dans le monde virtuel (toujours avec du vrai argent).

Mais si vous achetez quelque chose que quelqu'un vole ensuite dans le jeu, est-ce un vrai vol punissable? Non. Enfin, si? Peut-être!

Mike Weatherley, un membre du parlement britannique qui est aussi le conseiller du Premier ministre David Cameron sur les questions de propriété intellectuelle, a déclaré à BuzzFeed:

«Certaines personnes pensent que si vous volez en ligne, c'est moins un crime que si vous volez physiquement. [...] S'il s'agit vraiment de quelqu'un qui a payé dans le jeu et qui s'est fait volé, ce n'est sans doute pas très différent de quelque chose dans le monde physique.»

Weatherley défend l'idée de renforcer les sanctions contre les grands vols et les efforts organisés. Il affirme ne pas vouloir cibler les petits vols qui sont dans l'esprit de la compétition.

Dans World of Warcraft par exemple, un jeu pour lequel il faut payer une somme mensuelle, certains volent le compte de quelqu'un d'autre en entier pour récupérer leur personnage. Et les personnages peuvent effectivement valoir cher si leur propriétaire original a payé le jeu pendant de nombreux mois pour faire passer de nombreux niveaux à son personnage et l'équiper ave des accessoires rares.

EVE Online est un autre exemple dans lequel les joueurs sont encouragés à utiliser de l'argent véritable pour acheter une monnaie dans le jeu qui leur permet ensuite d'acheter des objets importants. Mais EVE encourage aussi les comportements imprudents et peu respectueux des lois, ce qui entraîne des vols fréquents et des batailles qui coûtent des centaines de milliers de dollars d'argent réel.

Weatherley n'est pas le premier à appeler de ses vœux de vraies lois pour punir ceux qui volent dans les jeux. En 2012, la Cour suprême néerlandaise a condamné un gamer pour vol après qu'il a menacé un autre joueur avec un couteau et lui a volé un bouclier et une amulette dans le jeu RunScape.

Waetherley a déclaré:

«Si vous avez dépensé 500 pounds pour construire votre armée et que quelqu'un la vole en ligne, j'imagine que vous pouvez vous sentir lésé et vouloir récupérer vos 500 pounds. Les gens ne devraient pas faire ça.»

D'un côté, l'idée de s'attaquer aux grands vols dans les jeux et de laisser passer les petits est intéressant. Après tout, ce sont des jeux.

Mais il y a une importante zone grise au milieu où il est difficile de savoir ce qui est illégal et ce qui fait juste partie du jeu. Surtout si le jeu en question contient le mot «guerre» dans son titre.

Lily Hay Newman
Lily Hay Newman (47 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte