La torpeur de l'été réserve souvent des surprises

Slate.fr, mis à jour le 09.08.2009 à 21 h 22

Vous croyez qu'il ne se passe rien en août, quand tout le monde politique et médiatique est en vacances? L'agence Reuters assure dans une dépêche que l'idée est fausse: «la torpeur de l'été est souvent trompeuse tant les événements majeurs tendent à s'y produire avec une intensité inversement proportionnelle au rythme langoureux de l'activité».

Reuters rappelle les grands événements qui ont eu lieu en plein été. Sur le plan économique, le début de la crise actuelle date d'août 2007 quand les marchés obligataires se sont déréglés; les crises asiatiques et russes se sont déclenchées à l'été 1997 et 1998; en août 1992, des attaques spéculatives avaient cherché à rompre la parité entre le mark et le franc...

De nombreuses crises diplomatiques se sont déclenchées pendant cette torpeur estivale: la guerre dans le Caucase en 2008, la guerre au Liban en 2006 ou beaucoup plus vieux, l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinand le 28 juin 1914.

Le site Rue89 avait plaisanté sur cet apparent manque d'actualité en instituant le 5 août comme le «jour le plus chiant de l'année».

[Lire la dépêche complète de Reuters]

(photo de Une: Reuters)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
étéGéorgieReuterscriseLiens
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte