Monde

Vacances des ministres: des deux côtés du Rhin, la mode est à l'austérité et à la normalité

Temps de lecture : 2 min

Si Angela Merkel et François Hollande n'ont ni l'un ni l'autre dévoilé où ils s'apprêtent à passer leurs vacances d'été, la plupart de leurs ministres ne font pas de secrets quant à leur destination. En Allemagne comme en France, l'heure n'est pas au faste mais à la normalité, voire à l'austérité. Point d'eaux turquoises et de palaces cinq étoiles à l'agenda des ministres allemands et français cette année, mais une pause estivale en toute simplicité, sans passer les frontières de leurs pays respectifs.

Côté allemand, le ministre des Finances Wolfgang Schäuble (CDU) passera ses vacances sur l'île de Sylt, dans la Mer du Nord, comme le révèle l'hebdomadaire Focus, tandis que la ministre de l'Environnement Barbara Hendricks (SPD) prévoit une randonnée à vélo le long du Rhin. Sportif lui aussi, le ministre de la Justice Heiko Maas (SPD) a annoncé vouloir partir à pied et à vélo à la découverte de la campagne qui entoure Berlin.

Austère, la ministre de l'Éducation Johanna Wanka (CDU) passera quant à elle ses vacances à la maison. Même le vice-chancelier, Sigmar Gabriel (SPD), s'est contenté d'un séjour sur l'île d'Usedom, sur la mer Baltique. Et la chancelière elle-même devrait certainement passer quelques jours dans sa maison de campagne dans l'Uckermark, à quelques dizaines de kilomètres au nord de la capitale allemande.

En France, (c'est sûrement à reculons que) certains ministres ont renoncé cette année à passer leurs vacances sous d'autres latitudes. En plus d'avoir réduit leurs congés d'été à 14 jours (contre 16 l'an dernier et 20 l'année précédente), François Hollande a demandé à ses ministres de prendre de préférence leurs vacances en France et d'être à moins de 2h30 de trajet de Paris, à l'exception de la garde des Sceaux Christiane Taubira, qui passera comme chaque année ses vacances auprès de sa famille en Guyane, comme l'explique Le Point, qui publie une carte des vacances du gouvernement français.

Parmi les destinations françaises choisies par les ministres, la Bretagne arrive en tête: logiques, puisque les Bretons du gouvernement, les ministres de l'Agriculture Stéphane Le Foll, de la Réforme de l'État Marylise Lebranchu et de la Défense Jean-Yves Le Drian y prendront leur pause estivale. Vertement critiquée pour ses vacances à l'île Maurice à Noël 2012, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti passera ses congés d'été en Provence.

Deux ministres n'ont toutefois pas tenu compte des recommandations présidentielles: les ministres des Affaires étrangères Laurent Fabius et de l'Éducation nationale Benoît Hamon ont choisi respectivement la Tunisie et la Grèce.

Newsletters

Attention, un Trump peut en cacher un autre

Attention, un Trump peut en cacher un autre

Dernière ligne droite avant l'investiture de Joe Biden, ce 20 janvier, à Washington. Une investiture à laquelle Donald Trump, en bon perdant, ne se rendra pas. Le 45e président des États-Unis a enfin admis sa défaite, dans les mots et dans les...

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

Au temple d'Uluwatu, les macaques ont mis au point un système de troc pour que les touristes leur donnent à manger.

Les chiottes les plus chères du mandat Trump

Les chiottes les plus chères du mandat Trump

Parce que le service de sécurité chargé d'assurer la protection d'Ivanka Trump n'avait pas accès à ses toilettes, les contribuables américains ont déboursé 3.000 dollars par mois pour que les agents puissent se soulager.

Newsletters