Culture

Tous les «fuck» de «Pulp Fiction» réunis en une visualisation

Temps de lecture : 2 min

«Pulp Fiction» | Miramax Films

Le langage châtié et les dialogues référencés de Pulp Fiction de Quentin Tarantino ont alimenté depuis sa sortie, en 1994, un nombre considérable d'analyses et de détournements. Harat Saleem, un développeur émirati, vient ainsi de visualiser l'ensemble des 255 «fuck» que compte le film (un chiffre qui s'approche plus de 265 par ailleurs, selon d'autres sources) en les représentant sur une timeline avec chaque personnage et les bouts de dialogue en question.

Pour ceux qui ont les oreilles bien préparées, un utilisateur de YouTube a posté une compilation en vidéo de tous ces «fuck».

Pourtant, Pulp Fiction est loin d'être le film le plus «fuck» friendly. Le Loup de Wall Street, sorti fin 2013, a ainsi explosé le record, avec 506 «fuck» prononcés par DiCaprio et sa bande.

Si vous n'arrivez pas à voir la visualisation, cliquez ici.

Slate.fr

Newsletters

L’histoire de l’Haïtien réapparu dix-huit ans après sa mort va être adaptée par Bonello

L’histoire de l’Haïtien réapparu dix-huit ans après sa mort va être adaptée par Bonello

Le cinéaste Bertrand Bonello s'apprête à tourner un film inspiré de la troublante histoire de cet Haïtien qui semble être revenu à la vie. Une affaire qui avait déjà inspiré Wes Craven il y a trente ans.

Hitler ne serait sans doute pas devenu un monstre nazi sans la Première Guerre mondiale

Hitler ne serait sans doute pas devenu un monstre nazi sans la Première Guerre mondiale

Sa nouvelle biographie est un éclairage bref et précis sur la vie du dictateur et une entrée pour comprendre la construction de sa pensée.

En finir avec les Bisounours: les écoterroristes squattent la rentrée littéraire

En finir avec les Bisounours: les écoterroristes squattent la rentrée littéraire

Tueur de braconniers, maquisard du Front de libération des animaux ou Jeanne d’Arc de la défense de l’environnement: des écolos énervés surgissent dans les romans.

Newsletters