Culture

Tous les «fuck» de «Pulp Fiction» réunis en une visualisation

Temps de lecture : 2 min

«Pulp Fiction» | Miramax Films

Le langage châtié et les dialogues référencés de Pulp Fiction de Quentin Tarantino ont alimenté depuis sa sortie, en 1994, un nombre considérable d'analyses et de détournements. Harat Saleem, un développeur émirati, vient ainsi de visualiser l'ensemble des 255 «fuck» que compte le film (un chiffre qui s'approche plus de 265 par ailleurs, selon d'autres sources) en les représentant sur une timeline avec chaque personnage et les bouts de dialogue en question.

Pour ceux qui ont les oreilles bien préparées, un utilisateur de YouTube a posté une compilation en vidéo de tous ces «fuck».

Pourtant, Pulp Fiction est loin d'être le film le plus «fuck» friendly. Le Loup de Wall Street, sorti fin 2013, a ainsi explosé le record, avec 506 «fuck» prononcés par DiCaprio et sa bande.

Si vous n'arrivez pas à voir la visualisation, cliquez ici.

Slate.fr

Newsletters

«Let's party like it's 1999» (en attendant le bug de l'an 2000)

«Let's party like it's 1999» (en attendant le bug de l'an 2000)

Cette année-là, nombre de chansons véhiculaient la peur du bug qui nous aurait fait passer sans transition de 1999 à 1900.

Les cours d'anglais ruinent-ils les chansons pop?

Les cours d'anglais ruinent-ils les chansons pop?

En théorie, elles sont plus sexy que les leçons de grammaire. En pratique, parfois beaucoup moins.

«La chute du Monstre», le livre qui fait trembler Marseille

«La chute du Monstre», le livre qui fait trembler Marseille

Philippe Pujol, prix Albert Londres en 2014, signe un réquisitoire implacable contre le système politique marseillais, à l'heure où Jean-Claude Gaudin s'apprête à céder son fauteuil de maire.

Newsletters