Culture

Tous les «fuck» de «Pulp Fiction» réunis en une visualisation

Temps de lecture : 2 min

«Pulp Fiction» | Miramax Films

Le langage châtié et les dialogues référencés de Pulp Fiction de Quentin Tarantino ont alimenté depuis sa sortie, en 1994, un nombre considérable d'analyses et de détournements. Harat Saleem, un développeur émirati, vient ainsi de visualiser l'ensemble des 255 «fuck» que compte le film (un chiffre qui s'approche plus de 265 par ailleurs, selon d'autres sources) en les représentant sur une timeline avec chaque personnage et les bouts de dialogue en question.

Pour ceux qui ont les oreilles bien préparées, un utilisateur de YouTube a posté une compilation en vidéo de tous ces «fuck».

Pourtant, Pulp Fiction est loin d'être le film le plus «fuck» friendly. Le Loup de Wall Street, sorti fin 2013, a ainsi explosé le record, avec 506 «fuck» prononcés par DiCaprio et sa bande.

Si vous n'arrivez pas à voir la visualisation, cliquez ici.

Slate.fr

Newsletters

Lego City, la ville juste?

Lego City, la ville juste?

Quel est donc le sujet emblématique de l’imitation Lego? Eh bien, c’est la ville. On parle de «briques» Lego et la première fonction des briques, c’est de bâtir des bâtiments.

Votre nom de famille en dit beaucoup sur vous et vos origines

Votre nom de famille en dit beaucoup sur vous et vos origines

Ces patronymes, que nous n'avons pas choisis, nous influenceraient plus que l'on croit. En les décortiquant, on découvre bien des surprises.

Les figures de galants ou de libertins que nos intellos adulent sont des violeurs

Les figures de galants ou de libertins que nos intellos adulent sont des violeurs

Valérie Rey-Robert le démontre très bien dans son ouvrage.

Newsletters