Monde

Iran: Clotilde Reiss demande «pardon»

Temps de lecture : 2 min

Clotilde Reiss, universitaire française de 23 ans, a comparu samedi 8 août devant un tribunal de Téhéran et a avoué avoir participé aux manifestations de juin dernier pour protester contre la réélection de Mahmoud Ahmadinejad.

Selon l'agence de presse iranienne Irna, la Française a admis avoir rédigé un rapport pour un institut de l'ambassade de France: «J'ai écrit un rapport d'une page et je l'ai remis au patron de l'Institut français de recherche en Iran qui dépend du service culturel de l'ambassade de France», a-t-elle déclaré au juge.

Clotilde Reiss a expliqué qu'elle avait participé aux manifestations «pour des motifs personnels». Elle a demandé «pardon» au tribunal. Son avocat a demandé une grâce, la Française risque jusqu'à 5 ans de prison.

[Lire l'article complet sur Rue89]

(photo: manifestants à Téhéran, Reuters)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Iran: le cadeau empoisonné de Trump à Biden?

Iran: le cadeau empoisonné de Trump à Biden?

De nouveaux développements assez dramatiques sont intervenus en Iran, avec l'assassinat ce 27 novembre de Mohsen Fakhrizadeh, une grande figure du programme nucléaire iranien, attribué à un commando israélien. Il faudrait sans doute y voir pour...

Les autorités indonésiennes font détruire des centaines de sextoys

Les autorités indonésiennes font détruire des centaines de sextoys

Les jouets sexuels sont considérés comme illégaux en Indonésie.

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 23 au 29 novembre

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 23 au 29 novembre

Plongée dans la logorrhée du futur ex-président américain.

Newsletters