Economie

Carlos Slim, l'homme le plus riche du monde, trouve que vous travaillez trop

Repéré par Johan Hufnagel, mis à jour le 20.07.2014 à 16 h 41

Repéré sur Paraguay.com, FT

Ça vous dirait de travailler 3 jours par semaine? Attention, il y a un piège?

Un travailleur / reynermedia via Flickr CC License By

Un travailleur / reynermedia via Flickr CC License By

Vous travaillez trop. Vous l’avez tous pensé au moins une fois dans votre vie. Ce qui arrive plus rarement, c’est quand un milliardaire pense comme vous. Et pas n’importe quel milliardaire d’ailleurs, puisqu’il s’agit du milliardaire mexicain Carlos Slim, la personne la plus riche du monde. Slim trouve que nous devrions travailler beaucoup moins de jours par semaine, disons trois jours. Bon, évidemment, ne vous réjouissez pas trop vite, il y a des contreparties...

Dans un discours prononcé la semaine dernière au Paraguay lors d’une conférence, le milliardaire mexicain a estimé que, l’espérance de vie s’allongeant, il faudrait travailler plus longtemps. Jusque-là, rien de révoltionnaire, on connaît ce discours. C’est ensuite que cela devient un peu nouveau: «les gens vont travailler des années supplémentaires, jusquà ce quils aient 70 ou 75 ans, mais juste trois jours par semaine, et disons 11 heures par jour.»

Pour Slim, cette nouvelle dynamique de travail permettrait de conserver de grandes zones d'emplois. «Avec trois journées de travail, les quatre jours restant seront utilisés pour les loisirs et la qualité de vie. Ces quatre jours permettront de créer de nouvelles opportunités de création de richesse en matière de divertissement notamment», a fait valoir le magnat mexicain.

Slim considère comme insoutenable le système de retraite existant dans les pays les plus riches, système qui avait été conçu à une époque où l'espérance la vie était de 60 à 75 ans dans une «société industrielle qui favorisait le travail physique». «Maintenant que nous sommes entrés dans la société de la connaissance et du savoir, et que l’espérance de vie dans les pays les plus riches est de 20 ans supérieure, ajoute-t-il, faire travailler les personnes plus longtemps devient vital pour la société». Et réglerait les défis financiers posés par la longévité.

Agé de 74 ans, Carlos Slim ne sort pas cette idée de nulle part. Celui qui a fait fortune dans les télécommunications en Amérique du sud, précise le Financial Times, a déjà mis en place un système approchant dans une de ses entreprises. Chez Telmex, un des grandes compagnies de téléphonie mexicaine, ceux qui ont commencé à travailler encore adolescents peuvent prendre leur retraite à 50 ans. Mais Slim leur permet, s’ils le souhaitent, de continuer de travailler quatre jours par semaine avec leur salaire complet.

En Suède, un élu de la ville de Göteborg propose lui de faire passer le temps de travail à 6h par jour. Qu'en pense le Medef?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte