Science & santé

Le deuxième homme à avoir marché sur la lune revendique le premier selfie de l'espace

, mis à jour le 19.07.2014 à 15 h 44

Il y a tout juste 45 ans, le 20 juillet 1969, Armstrong et Aldrin marchaient sur la Lune. Et c'est Aldrin, qu'on voit sur presque toutes les photos, qui peut enfin être le premier.

Le selfie de Buzz Aldrin, en 1966.

Le selfie de Buzz Aldrin, en 1966.

Il y a tout juste 45 ans, le 20 juillet 1969 à 20h17 TU précisément, un homme marchait sur la lune. Enfin, deux. Neil Armstrong fut le premier. Il est mort il y a deux ans, le 25 août 2012. L’autre, Buzz Aldrin, dont le nom est un peu moins connu parce qu’il aura suivi les pas du premier, est toujours vivant. Et pourtant, c’est lui qu’on «connaît» bizarrement le plus. Pas parce que Armstrong était d’une discrétion légendaire, mais parce que c’est Aldrin qu’on voit sur presque toutes les photos de cet immense exploit.

Aldrin vient d’ailleurs de rappeler qu’il était de tous les bons plans en twittant ça, vendredi :

Saviez-vous que j’avais pris le premier selfie spatial au cours de la mission Gemini 12 mission en 1966? BEST SELFIE EVER http://buzzaldr.in/BuzzSpaceSelfie 

Trois ans après cette photo, ce sera lui qui fera le tour du monde des médias. Sur cette image, une des plus connues de l’humanité et prise par Neil Armstrong, c’est Buzz Aldrin qu’on voit:

Ce pied, c’est encore celui de Buzz Aldrin:

Et là ? Cette fois, c’est bien Armstrong. Mais de dos.

Neil Armstrong et Buzz Aldrin ont passé deux heures et demie à se promener sur la lune. Période durant laquelle Neil Armstrong avait l’appareil photo principal entre ses mains, Buzz Aldrin ne prenant que des clichés techniques. Il n’existe donc quasiment aucun cliché d’Armstrong marchant sur la lune. 

Il existe même des théories sur la jalousie d’Aldrin qui, privé de l’immense honneur de fouler en premier la Lune, aurait à son tour privé Armstrong d’une postérité photographique. Ce qui serait ballot puisque tout le monde est persuadé que c’est Armstrong qu’on voit sur tous les clichés…

Toujours est-il qu’Aldrin a bien lancé une mode avec son selfie de l’espace. Désormais, tous les astronautes dépêchés au-dessus de nos têtes nous gratifient de sublimes combos selfie / Twitter qui font eux aussi le tour du monde. (On n'oublie pas non plus les sublimes Vine de l'astronaute Reid Wiseman à bord de l'ISS:

La Nasa a réalisé en mai dernier une incroyable combinaison de selfies que les internautes lui avait envoyés pour dessiner une Terre-mosaïque zoomable et explorable de 3.2 gigapixels:

 Comme si, 45 ans après l’exploit de Armstrong, Aldrin et Collins, la Nasa ne trouvait plus, pour faire rêver d’espace, qu’un graphique repli sur soi au lieu d’une aventure vers l’infini et au-delà.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte