L'implication de la Russie dans le crash du vol 17 Malaysian Airlines rebondit sur Wikipédia

REUTERS

REUTERS

Le gouvernement russe a-t-il été pris la main dans le sac à travestir sa responsabilité par un simple robot? Le Telegraph affirme qu’une page en russe de Wikipédia consacrée aux accidents d’avions a été éditée depuis le siège de VGTRK, un groupe audiovisuel détenu par l’Etat russe. Cet utilisateur a écrit que l’avion MH17 a été abattu par des soldats ukrainiens, remplaçant la formulation précédente venue d’une adresse IP à Kiev suivante: l’avion a été détruit par «les terroristes de la République autoproclamée de Donetsk avec des missiles venus de la Fédération de Russie».

Cette modification sur une des nombreuses pages de l’encyclopédie a été découverte par @RuGovEdits, un  Twitter bot qui tweete automatiquement à chaque fois qu’une entrée de Wikipédia est modifiée depuis un ordinateur dont l‘adresse IP appartient au gouvernement russe. L’adresse IP est, en gros, l’adresse postale d’un ordinateur ou d’un réseau.

Toutes les modifications, ainsi que l’adresse IP et/ou le surnom de la personne qui a édité le contenu, sont enregistrées et visibles sur Wikipédia. 

@RuGovEdits a été lancé le 13 juillet dernier et a posté —selon Kevin Rothrock du réseau GlobalVoices qui l’a traduit :

«Un article de Wikipédia consacré aux catastrophes aériennes a été édité par VGTRK»

Статья в Википедии Список авиационных катастроф в гражданской авиации была отредактирована ВГТРК http://t.co/peZ60q07Fj

— Госправки (@RuGovEdits) 18 Juillet 2014

L’avion de Malaysia Airlines qui s’est écrasé ce jeudi soir près de Donetsk, avec près de 300 personnes à son bord, vient rappeler l'extrême tension ukrainienne. Les séparatistes pro-russes occupent plusieurs villes de l'est du pays pour s'opposer au pouvoir en place et au nouveau président Petro Porochenko. Ils démentent être responsables du crash de l'avion. Le leader séparatiste Alexander Borodai a assuré même que les tirs venaient au contraire du gouvernement ukrainien. Ce dernier a démenti toute implication.

Les agences de renseignement américaines pensent que le vol de Malaysia Airlines qui s'est écrasé dans l'est de l'Ukraine, jeudi 17 juillet, a été abattu par un missile sol-air. Vladimir Poutine a lui suggéré que le crash était de la responsabilité de l'Ukraine parce qu'il a eu lieu au-dessus du territoire ukrainien, et les médias russes pointent déjà du doigt l'armée ukrainienne.

Partager cet article