Monde

Poutine reproche à l'Ukraine de s'être mise dans une position où les gens veulent y abattre des avions

Temps de lecture : 2 min

Vladimir Poutine, le 16 juillet 2014. REUTERS/Alexei Nikolskyi.
Vladimir Poutine, le 16 juillet 2014. REUTERS/Alexei Nikolskyi.

Si les États-Unis ont confirmé que le vol de ligne de la Malaysian Airlines qui s'est écrasé en Ukraine, jeudi 17 juillet, a été abattu, quant à savoir par qui, et avec quoi, les questions demeurent. Comme celle de savoir si c'est un lanceur de missiles Buk, fabriqué en Russie, qui a été utilisé par des séparatistes rebelles. Nous en saurons plus très vite.

En attendant, Vladimir Poutine a une idée de qui est reponsable: l'Ukraine. L'Associated Press rapporte sa théorie:

«Un communiqué du Kremlin diffusé tôt vendredi assurait que Poutine avait ouvert une réunion avec ses conseillers économiques en demandant un moment de silence à cause du crash. "Cette tragédie ne se serait jamais passée si cette terre était en paix, si les actions militaires n'avaient pas été renouvelées dans le sud-est de l'Ukraine. Et, certainement, l'Etat au-dessus duquel ceci s'est déroulé porte la responsabilité de cette affreuse tragédie."»

Elliot Hannon

Newsletters

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

Depuis le début de l'année, le pays n'est plus approvisionné en Septrin, un traitement antirétroviral administré notamment aux personnes atteintes du Sida.

Les États-Unis séparent désormais les parents migrants de leurs enfants

Les États-Unis séparent désormais les parents migrants de leurs enfants

Pour dissuader les nouvelles arrivées, l'administration Trump sépare les familles qui traversent la frontière avec le Mexique. Même les enfants en bas âge sont concernés.

En Irlande, «celles qui n’ont pas d’argent ont des bébés»

En Irlande, «celles qui n’ont pas d’argent ont des bébés»

Ce 25 mai, les Irlandaises et Irlandais sont appelés aux urnes pour le référendum sur la révision du huitième amendement de la Constitution, qui rend l’IVG illégale dans quasiment tous les cas.

Newsletters