Monde

Un vol Malaysia Airlines abattu en Ukraine: pas de confirmation sur la présence de Français à bord

Slate.fr, mis à jour le 18.07.2014 à 7 h 33

17 juillet 2014. Débris du vol Malaysia Airlines. REUTERS/Maxim Zmeyev

17 juillet 2014. Débris du vol Malaysia Airlines. REUTERS/Maxim Zmeyev

• Un avion de Malaysia Airlines s'est écrasé jeudi 17 juillet, faisant 295 morts selon le ministre ukrainien de l'Intérieur. Aucune confirmation du Quai d'Orsay sur la présence de Français dans l'avion.

• L'Ukraine accuse Moscou d'être responsable et parle d'«action terroriste», Moscou dément. 

21H58: De nouvelles images de débris qui tombent du ciel sont diffusées par CNN.

 

21h45: L'espace aérien ukrainien a été déserté en quelques heures, souligne un journaliste de Reuters sur Twitter. 

21h30: Des séparatistes pro-russe se tiennent près des débris de l'avion MH17 ce jeudi 17 juillet non loin de la ville de Donetsk qu'ils occupent en résistance au pouvoir en place.

REUTERS/Maxim Zmeyev 

21H20: Laurent Fabius revient sur ses propos concernant les Français possiblement à bord du vol MH17. «Aucune précision sur la présence de Français à bord», dit-il finalement.

20H30:  Dans un communiqué de l'Elysée, la France demande que «tout soit mis en oeuvre pour faire la lumière sur les circonstances qui ont provoqué» le crash. François Hollande fait part de son «immense émotion» et exprime «toute (s)a solidarité» aux proches des passagers du vol. 

19H54: 4 Français étaient à bord de l'avion qui s'est écrasé en Ukraine, selon le Quai d'Orsay. La France demande que "tout soit mis en oeuvre pour faire la lumière sur les circonstances qui ont provoqué" le crash, indique l'Elysée dans un communiqué. François Hollande fait part de son "immense émotion" en apprenant la nouvelle et exprime "toute (s)a solidarité" aux proches des passagers du vol. 
 

19H30 Après que la Russie a démenti avoir une quelconque responsabilité dans le crash de l'abion Malaysia airlines, le ministre des Affaires étrangères ukrainien a réaffirmé le contraire. «L'Ukraine va présenter des preuves de l'implication de l'armée russe dans le crash du Boeing».

19H20: Les compagnies françaises sont priées d'éviter l'espace aérien ukrainien. Air France avait déjà annoncé avoir décidé de ne plus survoler l'est de l'Ukraine.  

Un communiqué du ministère français des Transports précise: «Après le crash d'un avion de ligne malaisien dans l'est de l'Ukraine, Frédéric Cuvillier a donné instruction à la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) de prendre les mesures de précaution nécessaires».

19H09: Russia Today, puissant média russe financé par le Kremlin, accumule les photos des lieux du crash sur Twitter. (ATTENTION, certaines photos de leur compte Twitter peuvent choquer. Certaines montrent des corps de victimes).

18H51: Les séparatistes démentent être responsables du crash de l'avion, rapporte Reuters. Le leader séparatise Alexander Borodai a assuré que les tirs venaient au contraire du gouvernement ukrainien, qui a démenti toute implication. 

18H49: La compagnie Malaysia Airlines communique sur sa page Facebook: la compagnie confirme avoir reçu la notification de la disparition de l'avion à 14h15 (GMT) à 30km de Tamak, à environ 50km de la frontière russo-ukrainienne. Une enquête a été lancée.

 

 

 

18H40: La télévision russe montre les premières images du crash:

 

18H25: Selon un conseiller du ministre de l'intérieur Ukrainian qui a parlé à l'agence de presse Interfax, le missile qui a abattu l'avion provient des séparatistes. Déjà il y a quelques jours, alors que les forces armées ukrainiennes avaient repris le contrôle, dimanche 13 juillet de l'aéroport de Louhansk – l'une des grandes villes de l'Est encore aux mains des rebelles séparatistes, ceux-ci avaient abattu un avion de transport militaire.

 

18H20 Selon le compte Twitter Flightradar24, qui traque le traffic aérien en temps réel, la position du vol Malaysia Airlines #MH17 juste avant qu'il ne disparaisse des radars est celle-ci:

18H Le vol MH17 a été abattu par un missile sol-air, selon un conseiller du ministère ukrainien de l'Intérieur. Il ajoute que les 295 personnes à bord de l'avion sont mortes.

La zone de l’accident se situerait près de Snezhnoe, à l’Est de l’Ukraine, dans une zone où les rebelles séparatistes s’affrontent à l’armée ukrainienne. Une source dans l’industrie aviatrice russe a confirmé à Reuters que l’avion n’avait pas pénétré dans l’espace aérien russe alors qu’il était attendu, et qu’il s’est donc bien crashé à l’Est de l’Ukraine. Dans cette zone, les forces de l’air ukrainiennes ont perdu plusieurs avions sous les tirs des rebelles.

En mars 2014, la disparition du vol 370 qui avait à son bord 239 personnes était déjà un vol de la même compagnie Malaysia Airlines.
Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte