Science & santé

Pourquoi portons-nous encore des chaussures qui nous font mal aux pieds?

Repéré par Mélissa Bounoua, mis à jour le 17.07.2014 à 18 h 55

Repéré sur The Wall Street Journal

Trouver chaussures à ses pieds ... ou pas. / Domaine de Drogant via Flickr CC License By

Trouver chaussures à ses pieds ... ou pas. / Domaine de Drogant via Flickr CC License By

Si l’expression «trouver chaussure à son pied» est galvaudée, il semble que les clients du monde entier peinent pourtant à le faire. Un tiers des hommes et plus de la moitié des femmes admettent acheter des souliers qui ne sont pas à leur taille, d'après une étude menée sur 2.000 personnes au Royaume-Uni et relayée par le Wall Street Journal.

Connaître sa pointure n’est pas toujours évident, car elle évolue régulièrement en fonction du poids, de l’activité physique pratiquée ou encore de l’âge. Or, la plupart des gens achètent des chaussures de la même pointure depuis la fin de leur adolescence, sans se poser plus de questions.

C'est forcément mauvais pour les pieds, surtout que les marques ont progressivement rogné sur les critères de confort. Rien qu’aux Etats-Unis, cette industrie devrait rapporter 68 milliards de dollars cette année. Les fabricants s'alignent donc sur les tendances pour s'assurer de vendre. Mais quand les chaussures pointues sont devenues (ou revenues) à la mode, cela a causé des déformations, a constaté le chirurgien orthopédique Steven L. Haddad, président de la Société d'orthopédie américaine du pied et de la cheville.

Nombreux sont ceux qui n'hésitent pas à souffrir pour être joliment chaussés. Cette séquence de la série Sex and the City, où l'héroïne Carrie Bradshaw prend des chaussures dans le dressing du magazine Vogue, ne dit pas autre chose. Elle lui vont «presque» mais il les lui faut: c’est un modèle très rare de sa marque préférée: Manolo Blahnik. 

 

Mais il n’y a pas que les chaussures à talon qui font mal. Selon une étude de l’Association de podologie américaine, un quart des gens qui portent des chaussures plates se plaignent aussi de douleurs aux pieds. Interrogée par le Wall Street Journal, la podologue Alison Garten confirme:

Les ballerines sont aussi mauvaises que les talons hauts. C’est comme marcher pieds nus dans la rue.

Les pieds ont changé, pas les chaussures

Dans le même temps, les fabricants de chaussures n'ont pas suivi l'évolution des pieds de leur clientèle: leur taille moyenne a doublé depuis les années 70, souligne une étude du Collège de podologie au Royaume-Uni.

En France, il peut effectivement s’avérer difficile de trouver des chaussures au-delà du 42 pour une femme et du 46 pour un homme. Pour dénicher des grandes tailles, il faut se rendre dans des magasins spécialisés —qui n’ont pas toujours des modèles dernier cri— ou bien sur internet.

Certains sites proposent même un outil qui, après avoir recueilli les caractéristiques des pieds des internautes, suggère des modèles en fonction. Sauf que l’essayage est crucial et seul un spécialiste (pas le genre que rencontre Charlotte dans Sex and the City) peut déterminer votre pointure exacte en fonction des matériaux ou de la forme. La responsable d'une chaîne américaine de magasins de chaussures, Allen Edmonds, confirme au Wall Street Journal que 95% des clients en boutique ne connaissent pas leur pointure exacte. Mais il s'agit d'une des trop rares marques à proposer des modèles adaptés à la largeur des pieds de chacun.

Avec vingt-six os et vingt muscles necéssaires au fonctionnement du pied, que le vôtre soit grec, carré ou égyptien, il faut donc le mesurer régulièrement et surtout essayer avant d'acheter une paire de chaussures. Si vous la prenez trop étroite sous prétexte qu'elles «s'agrandiront» avec l'usage, c'est la meilleure façon d'avoir des oignons (ou hallux valgus), une déformation qui touche 30% de la population âgée en France, principalement les femmes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte