Économie

Les ultra-riches sont encore plus riches que ce qu’on pensait

Temps de lecture : 2 min

Luxury Taxes fr the Rich / Ken Teegardin via Flickr licence by
Luxury Taxes fr the Rich / Ken Teegardin via Flickr licence by

Philip Vermeulen, économiste à la Banque Centrale Européenne, a publié une étude selon laquelle les 1% les plus riches en Europe et aux Etats-Unis détiennent une part encore plus importante de la richesse nationale de leurs pays respectifs que ce qui avait été précédemment documenté.

Par exemple, la dernière enquête menée par la Federal Reserve en 2010 sur les revenus des ménages aux Etats-Unis indiquait que les 1% des citoyens américains les plus riches concentraient 34% de la richesse nationale. Or, selon la nouvelle étude de Philip Vermeulen, ils en accapareraient en réalité 37%.

Le différentiel entre l’enquête de l’économiste et les données précédemment établies atteint des sommets dans différents pays européens. En Allemagne, les 1% les plus riches détiendraient 33% de la richesse nationale, et pas 24%; en Italie, 20%, et pas 14%; aux Pays-Bas, 17% et pas 9%. En France la variation est faible, passant de 18% d’après les précédents sondages, à 19% d’après la nouvelle étude.

D’après Philip Vermeulen, il était nécessaire de mieux documenter cette concentration des richesses, car les précédentes enquêtes manquaient de précision du fait du faible taux de réponse des ménages ultra-riches. Dans son étude, l’économiste de la BCE a compensé ce biais irréductible en prenant en compte le classement Forbes des individus les plus riches de la planète, et en combinant ces données à celles de l’enquête sur les Finances des consommateurs aux Etats-Unis réalisée par la Federal Reserve, et l’enquête sur les finances et la consommation des ménages en Europe.

«Les résultats indiquent clairement que les enquêtes sur les estimations de richesse sont très susceptibles de sous-estimer la richesse au sommet de la pyramide. Cela s’explique par le taux de non-réponse auquel on ne peut remédier par des rééquilibrages sur la base d'échantillons d’observations», écrit Philip Vermeulen dans son rapport.

Ces nouvelles données confirment les propos du milliardaire Warren Buffet, interviewé en 2005 par la CNN: «Il y a une lutte des classes, mais c’est ma classe, la classe des riches qui mène cette lutte, et nous sommes en train de la gagner».

Newsletters

Il n'est pas du tout certain que l'on puisse se passer un jour du nucléaire

Il n'est pas du tout certain que l'on puisse se passer un jour du nucléaire

En se prononçant pour la construction de nouveaux réacteurs, Macron remet le sujet à l'ordre du jour. À droite, c'est clairement oui, à gauche, c'est plutôt non, avec plus ou moins de clarté.

J'ai découvert une entreprise qui ne cherche pas à grossir à tout prix, et ça m'a fascinée

J'ai découvert une entreprise qui ne cherche pas à grossir à tout prix, et ça m'a fascinée

Une marque a besoin de trouver un équilibre économique, pas forcément de devenir leader d'un marché.

Pourquoi l'hôtellerie-restauration ne séduit plus les travailleurs

Pourquoi l'hôtellerie-restauration ne séduit plus les travailleurs

Si les hôtels et les restaurants ont rouvert après de longs mois de fermeture, le secteur a du bien du mal à recruter. Les négociations à venir pourraient entraîner une revalorisation des salaires.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio