Monde

Une carte permet de visualiser en temps réel les tirs de roquette sur Israël

Repéré par Mélissa Bounoua, mis à jour le 15.07.2014 à 19 h 49

Repéré sur Hacker News

Capture d'écran du site redalert.co.il

Capture d'écran du site redalert.co.il

Après l'application Red alert qui envoie une notification dès qu'une roquette est lancée sur Israël à tous ceux qui l'ont téléchargé (déjà plus de 780.000 personnes), un développeur israélien a publié une carte pour visualiser ces tirs: redalert.co.il

Des points rouges apparaissent sur la carte pour les centaines de roquette qui ont frappé différentes villes du pays au fur et à mesure que les heures et les jours passent, du 11 juin à minuit à aujourd'hui. Comme a pu le vérifier l'un des développeurs de Slate, les données utilisées sont les mêmes que celles de l'application Red alert, c'est-à-dire celles d'une unité de l'armée israélienne ou Home Front command.

Apparaissent donc en temps réel des points rouges qui signalent les villes frappées.

Ainsi le 13 juillet, à 15h, sont visées les villes de Tel Aviv, Herzilya, Ashkelon, Le Tsiyon:

Puis à 18h:

Et au moment où nous publions:

 

L'offensive israélienne baptisée «bordure de protection» dure maintenant depuis 9 jours. Après qu'Israël a accepté le cessez-le-feu proposé par l'Egypte le 14 juillet, les tirs ont repris quand le Hamas l'a rejeté. La trêve n'a duré que six heures. L'aviation israélienne a mené 25 raids dans la bande de Gaza dans la nuit de lundi à mardi. Deux roquettes, tirées de la bande de Gaza, sont tombées sur le sud d'Israël, cette nuit, il n'y a eu ni victimes, ni dégâts. Mais un premier civil israélien a été tué ce mardi 15 juillet, rapporte Francetvinfo. Les bombardements israéliens ont fait 193 morts et pas loin de 1.300 blessés, d'après les services de secours palestiniens.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte