Mondial 2014 / Sports

Finale de la Coupe du monde: l'illustration que vous ne verrez pas en une de la presse française

Temps de lecture : 2 min

C'est une jolie idée de une qu'a eue le quotidien allemand Berliner Morgenpost pour la finale de la Coupe du monde Allemagne-Argentine: dessiner avec les noms des joueurs allemands, formés avec des lettres de Scrabble, le mot «Weltmeister» («champions du monde»).

Comme à Slate, on est inconsolables depuis la défaite en quart de finale contre nos voisins, et donc un peu jaloux d'eux, on a décidé que la France aussi avait droit à son Scrabble de champion du monde (réalisé grâce à l'application Lexulous Cheat). Mais avec des joueurs comme Evra et Landreau dans la liste, pas sûr qu'on puisse s'en resservir tel quel dans quatre ans...

Jean-Marie Pottier Rédacteur en chef, responsable de la newsletter politique «Le Jour d'après». Auteur de «Indie Pop 1979-1997» et «Ground Zero. Une histoire musicale du 11-Septembre» (Le Mot et le Reste).

Newsletters

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

Organiser un Mondial ou des Jeux olympiques n'est pas rentable, mais peut entraîner des bénéfices en termes de diplomatie publique... à condition de bien s'y prendre.

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

Atteintes dermatologiques, maladies gastro-intestinales, fièvres... Le pire moment du Mondial, c'est le retour.

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

La Colombie aurait dû organiser la Coupe du monde en 1986. Mais en 1982, elle y a renoncé, largement encouragée par la FIFA qui s’était rendu compte de son erreur. Même histoire et «modus operandi» pour le Qatar et la Coupe du monde 2022?

Newsletters