Mondial 2014 / Sports

La Corée du Nord opposée au Portugal dimanche soir en finale de la Coupe du monde

Temps de lecture : 2 min

Non, la finale de la 20e Coupe du monde n'opposera pas, ce dimanche 13 juillet à Rio, l'Allemagne et l'Argentine. Ça, c'est que les médias occidentaux capitalistes ont tenté de vous fourrer dans le crâne. En réalité, ce dernier rendez-vous opposera la Corée du Nord au Portugal, comme l'affirmerait la toujours très objective télévision nord-coréenne dans une vidéo ornée d'une musique solennelle et de force drapeaux.

Comme le rapporte le site The Sports Bible:

«Selon ce clip diffusé sur YouTube, les médias rapportent que la Corée du Nord est proche de remporter le trophée le plus prestigieux du football. Ils affirment également qu'elle a survolé sa poule avec des victoires 7-0 sur le Japon, 4-0 sur les États-Unis et 2-0 sur la Chine.»


S'agit-il d'un vrai clip de la télévision nord-coréenne? Le site Canoe.ca explique que la vidéo a été postée sur la page YouTube Korea News Backup, où l'on retrouve de vrais clips de la télévision nord-coréenne, mais le site de la chaîne canadienne CBC se montre prudent:

«Connaissant le penchant de la Corée du Nord pour rapporter des informations sportives qui n'existent pas dans notre espace-temps, il ne serait pas surprenant que sa télévision d'État soit une nouvelle fois derrière cela. [...] Mais [...] cela pourrait aussi être une vidéo parodique maline.»

Une prudence justifiée, selon Yahoo! Sports, qui a démasqué la supercherie: la voix de la présentatrice qu'on aperçoit dans le clip n'est pas synchronisée avec ses lèvres, et les matchs de la Coupe du monde 2014 sont bien diffusés en Corée du nord, même si c'est avec un délai de plus d'une journée. Difficile donc, même pour des médias guidés par le génie du «Cher Leader» Kim Jong-un, de faire croire cela à la population: la vidéo ci-dessus est bien un canular, assez réussi.

Actuelle 146e du classement Fifa, la Corée du nord a, dans la vraie vie, participé deux fois à la Coupe du monde. En 2010, elle avait été éliminée au premier tour avec une défaite honorable contre le Brésil (1-2), une déroute contre le Portugal (0-7) et une troisième défaite contre la Côte d'Ivoire (0-3). En 1966, en revanche, elle avait réussi un superbe parcours en passant le premier tour (0-3 contre l'URSS, 1-1 contre le Chili et surtout une stupéfiante victoire 1-0 contre l'Italie) avant de céder 5-3 en quart de finale contre le Portugal après avoir mené 3-0.

Slate.fr

Newsletters

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

Organiser un Mondial ou des Jeux olympiques n'est pas rentable, mais peut entraîner des bénéfices en termes de diplomatie publique... à condition de bien s'y prendre.

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

Atteintes dermatologiques, maladies gastro-intestinales, fièvres... Le pire moment du Mondial, c'est le retour.

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

La Colombie aurait dû organiser la Coupe du monde en 1986. Mais en 1982, elle y a renoncé, largement encouragée par la FIFA qui s’était rendu compte de son erreur. Même histoire et «modus operandi» pour le Qatar et la Coupe du monde 2022?

Newsletters