Science & santé

Un robot, contrôlé à distance, capable de détecter des mines antipersonnel

Repéré par Mathieu Dejean, mis à jour le 10.07.2014 à 13 h 11

Repéré sur Vocativ

Le code conçu par des étudiants américains pourrait permettre de détecter plus efficacement et en toute sécurité les quelque 110 millions de mines actives dans le monde.

dirty jobs - sweeping for land mines / Scott Swigart via Flickr licence by

dirty jobs - sweeping for land mines / Scott Swigart via Flickr licence by

Fin juin, une équipe de trois étudiants en ingénierie électrique de l’Université du Texas a remporté le concours de la Conférence internationale sur la robotique et l’automation, qui avait lieu à Hong-Kong, dans la catégorie «robotique humanitaire». Leur performance a consisté à programmer à distance un robot baptisé «Husky», situé au Portugal, pour qu’il détecte et classe des mines artificielles lors d’une simulation, comme le relate Vocativ. L’équipe d’étudiants texans s’est illustrée en détectant plus de mines, et en en déclenchant accidentellement moins que ses concurrentes lors de la compétition.

L'utilité de cette invention est sans conteste. Chaque année, 100.000 mines sont neutralisées grâce aux démineurs. Soit relativement peu comparé aux 110 millions de mines actives qui jonchent le sol un peu partout dans le monde. Les démineurs disposent de détecteurs de métaux qu’ils tiennent à bout de bras, sont accompagnés de chiens dressés pour débusquer les mines, et ne sont protégés que par leur uniforme. Contrôler un robot à distance présente donc de nombreux avantages. Une fois détectées, les mines sont détruites par une série d'explosions contrôlées.

D’après un rapport du Landmine Monitor, en 2012 les mines antipersonnel ont tué en moyenne dix personnes par jour, dont 80% de civils, et 47% d'enfants.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte