AllemagneEconomie

Des poids lourds de plus en plus spacieux pour des chauffeurs de plus en plus lourds

Repéré par Annabelle Georgen, mis à jour le 13.07.2014 à 8 h 58

Repéré sur Die Welt, The New York Times

Un camion près de Munich. REUTERS/Michaela Rehle.

Un camion près de Munich. REUTERS/Michaela Rehle.

Une petite révolution est à l'oeuvre chez le constructeur de camions allemand Daimler. Les ingénieurs chargés de la conception de l'intérieur des cabines des poids lourds apprennent désormais à se glisser dans la peau de chauffeurs routiers obèses pour cerner au mieux les attentes de leurs futurs utilisateurs.

Contraints de rester assis des heures durant, avec des conditions de travail difficiles qui les poussent à réduire autant que possible les pauses, seuls moments durant lesquels ils peuvent bouger, les conducteurs de camions font en effet partie des professions les plus exposées au risque d'obésité. D'après une étude de l'Association américaine de diététique publiée en 2007, 86% des 3,2 millions de chauffeurs routiers qui circulent sur les routes des États-Unis sont en surpoids ou obèses, comme le rapportait le New York Times en 2011.

Comme l'avance le quotidien Die Welt, l'invention de la direction assistée joue elle aussi un rôle dans l'augmentation de l'obésité chez les chauffeurs routiers:

«Autrefois, les conducteurs de camions avaient besoin d'avaler de très grandes quantités de nourriture pour couvrir leur besoin de calories. Conduire un camion était alors un travail pénible. Les conducteurs de métier avaient des biceps musclés comme ceux des haltérophiles. C'étaient des mecs costauds et musclés. Aujourd'hui, c'est différent. Avec la direction assistée, tout le monde peut conduire un camion.»

Deuxième constructeur mondial de poids lourds, Daimler est directement concerné par ce phénomène. Pour concevoir des cabines mieux adaptées à des conducteurs de plus en plus gros, les spécialistes en ergonomie du constructeur allemand ont recours à des méthodes originales.

Die Welt a pu visiter les locaux du centre de recherche et de développement de Daimler, dans les environs de Stuttgart, et tester lui-même un équipement spécialement conçu par un des ingénieurs de la maison, l'«Obesity Suit». Cette tenue se compose d'une salopette et d'une veste toutes deux remplies de silicone, qui donnent la sensation d'être obèse à celui qui les enfile, avec toutes les contraintes de mobilité que cela implique. Comme l'explique Richard Sauerbier, l'ingénieur qui a conçu cette tenue a reçu le concours d'un costumier des studios de cinéma Bavaria Films:

«Une personne ayant un poids normal qui porte une Obesity Suit remarque vite qu'il n'est plus possible de faire les mouvements qu'il pouvait faire jusqu'alors. Il doit changer sa façon de faire. Ça fait comme un déclic dans la tête. Et c'est exactement ça que nous voulons provoquer.»

À l'origine de cette nouvelle façon de penser et de concevoir l'ergonomie des poids lourds au sein de l'entreprise, un homme: Siegfried Rothe, ingénieur depuis de longues années chez Daimler, mais dont les méthodes de travail rappellent plus celles d'un sociologue de l'école de Chicago. Pour comprendre le quotidien des chauffeurs, il a lui même pris la route durant une semaine au volant d'un camion, emportant quantité de plats préparés et 50 euros d'argent de poche. La plupart de ses idées ont d'ores et déjà été intégrées aux nouveaux modèles de poids lourds commercialisés par la firme:

«Ils ont un lit plus long et plus large, une meilleure climatisation et une meilleure isolation acoustique.»

Des améliorations qui permettent aux chauffeurs de mieux dormir et d'être ainsi plus concentrés sur la route, ce qui réduit le risque d'accident. Dernière idée en date de Siegfried Rothe: aider les chauffeurs routiers à perdre du poids, à l'aide d'un nouveau modèle de camion dont la cabine peut se transformer en studio de musculation.

Annabelle Georgen
Annabelle Georgen (342 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte