HistoireMondeSlatissime

Fort Jefferson: une prison du XIXe siècle dans un décor paradisiaque

Atlas Obscura et Ella Morton , traduit par Peggy Sastre, mis à jour le 26.08.2014 à 14 h 30

Aujourd'hui, le bâtiment constitue la pièce majeure du Parc National de Dry Tortugas.

Fort Jefferson / Matt Kieffer via FlickrCC License by

Fort Jefferson / Matt Kieffer via FlickrCC License by

A une grosse centaine de kilomètres à l'ouest de Key West, en Floride, une énorme forteresse hexagonale semble flotter sur l'eau. Il s'agit de Fort Jefferson, un lieu aussi grandiose que sinistre, conçu à l'origine pour protéger des pirates les routes maritimes menant aux Caraïbes.

La construction du Fort Jefferson débute en 1846, sur un récif connu sous le nom de Garden Key. A l'époque de la Guerre de Sécession, le fort héberge plus de 1.700 prisonniers militaires et quelques centaines de civils. Fort Jefferson était la punition pour les soldats déserteurs de l'Union. Quelques civils y étaient aussi enfermés –le plus souvent pour brigandage.

En 1865, un homme à la réputation particulièrement sulfureuse arrive à la prison. Son nom est Samuel Mudd, un médecin condamné pour conspiration dans l'assassinat du Président Lincoln. (A quatre heures du matin, après avoir fui le théâtre Ford, John Wilkes Booth, le meurtrier de Lincoln, s'était arrêté chez Mudd pour soigner sa jambe cassée. Le médecin avait posé une attelle à l'assassin blessé et lui avait permis de se cacher dans sa chambre d'ami.)

Quand Mudd et trois autres de ses camarades conspirateurs arrivent à Fort Jefferson, ce sont environ 600 prisonniers qui y vivent dans des cellules à ciel ouvert. En 1867, une épidémie de fièvre jaune s'abat sur le fort, tuant un grand nombre de détenus et le médecin de la prison. Mudd devient alors le nouveau directeur de l'infirmerie et réussit à limiter la contagion. Pour le remercier, le Président Johnson gracie Mudd, qui quitte Fort Jefferson en 1869.

Aux alentours de 1874, l'entretien du fort est désormais trop coûteux et l'établissement n'a plus rien d'un élément vital en termes de stratégie de défense maritime. L'armée fait donc ses valises et ne tarde pas à quitter définitivement les lieux.

Aujourd'hui, Fort Jefferson fait partie du Parc National de Dry Tortugas, qui rassemble sept petites îles baignées dans une eau turquoise. Vous pouvez visiter le fort, voir l'ancienne cellule de Mudd et explorer avec masque et tuba les douves de Garden Key.

Fort Jefferson / Matt Kieffer via FlickrCC License by

Fort Jefferson / Matt Kieffer via FlickrCC License by

Fort Jefferson / Patrick Hawks via FlickrCC License by

Fort Jefferson / Richard Lopez via FlickrCC License by


Afficher Dry Tortugas National Park sur une carte plus grande

 

Atlas Obscura
Atlas Obscura (32 articles)
Ella Morton
Ella Morton (21 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte