Un Israélien sur deux juge l'homosexualité «perverse»

Slate.fr, mis à jour le 06.08.2009 à 15 h 25

Le 15 août dernier, une attaque contre un centre d'aide à des adolescents gays de Tel-Aviv a fait deux morts et 15 blessés. Les Israéliens s'interrogent aujourd'hui sur leur homophobie latente qui aurait pu conduire à ce drame. Un sondage du quotidien israélien Haaretz montre ainsi que 46% des Israéliens pensent que l'homosexualité est une perversion. Sans surprise, ce taux atteint 71% chez les Ultras-Orthodoxes, 67% chez les Orthodoxes.

Seuls 24% de ceux qui se définissent comme «laïcs» estiment que l'homosexualité est une perversion. Ce sondage a été réalisé auprès de 498 personnes représentatives de la population israélienne.

«Malgré l'hostilité que l'homosexualité, surtout masculine, suscite dans les cercles religieux juifs en Israël -qui parlent d’«abomination»-, elle n'est plus passible de sanctions pénales depuis 1988 et certains droits des couples de gays ou de lesbiennes sont depuis lors reconnus par les tribunaux», note tout de même le magazine Têtu.

[Lire l'article complet sur Haaretz]

Photo Flickr/andydr

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte