Mondial 2014 / Sports

Evidemment, Messi a reproduit cette légendaire photo de Maradona contre la Belgique en 1982

Temps de lecture : 2 min

Lionel Messi pendant le match Argentine-Belgique le 5 juillet 2014 à Brasilia, REUTERS/Damir Sagolj
Lionel Messi pendant le match Argentine-Belgique le 5 juillet 2014 à Brasilia, REUTERS/Damir Sagolj

Cette photo de Lionel Messi défiant quatre défenseurs lors du quart de finale de l'Argentine contre la Belgique vous rappelle quelque chose?

Voici un indice:

Il allait forcément y avoir un moment dans le match ce samedi 5 juillet qui allait rappeler la photo ci-dessus de Diego Maradona semblant affronter la moitié de l'équipe de Belgique à la Coupe du monde 1982.

Messi ayant été le centre d'attention de l'attaque argentine pendant tout le tournoi, chaque équipe l'affrontant ayant empilé les défenseurs contre lui, Messi portant le numéro 10 de Maradona et les deux équipes portant leurs couleurs traditionnelles comme il y a 32 ans, un tel moment semblait inévitable.

Il s'est produit vers la fin de la première mi-temps quand le buteur de Barcelone a dansé autour des milieux de terrain belges Axel Witsel et Marouane Fellaini avant de se faire accrocher par derrière à plusieurs reprises par Fellaini à la limite de la surface de réparation.

Messi a failli envoyer le coup franc consécutif dans la lucarne droite pour ce qui aurait été son cinquième but de la Coupe du monde, mais le moment nous a au moins laissé cette nouvelle photo.

Si la photo de Maradona est plus impressionnante et restera plus emblématique, le moment de Messi est en fait bien plus magique.

Il a magnifiquement contrôlé le ballon avec la poitrine avant de dribbler dans la défense belge pour obtenir un coup franc juste devant la surface.

Comme nous l'avions expliqué dans un billet précédent comparant un autre grand moment de Messi avec la photo de Maradona, la photo de 1982 est en fait incroyablement trompeuse.

Selon une analyse du site irlandais The Score, les images de ce match montrent que les Belges se trouvaient dans cette position pour défendre sur un coup franc, et non pour défendre contre Maradona. Comme Messi, Maradona pouvait passer des défenses entières avec une facilité apparente. Mais l'image de 1982 n'en fait pas la démonstration, elle ne fait que représenter le concept.

L'autre grande différence entre les deux photos? Dans ce match de 1982, la Belgique a battu l'Argentine 1-0.

Samedi, l'Argentine a gagné 1-0 pour atteindre les demi-finales grâce à un tir de Gonzalo Higuain. Sur ce but, Messi a dribblé deux Belges et attiré toute la défense avec la force de gravité d'une petite planète avant de donner la balle à Angel di Maria, qui a trouvé Higuain dans la surface.

Messi gagne cette manche dans ce jeu de salon en constante évolution qu'est la comparaison entre les deux légendes argentines.

Jeremy Stahl Journaliste

Newsletters

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

Organiser un Mondial ou des Jeux olympiques n'est pas rentable, mais peut entraîner des bénéfices en termes de diplomatie publique... à condition de bien s'y prendre.

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

Atteintes dermatologiques, maladies gastro-intestinales, fièvres... Le pire moment du Mondial, c'est le retour.

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

La Colombie aurait dû organiser la Coupe du monde en 1986. Mais en 1982, elle y a renoncé, largement encouragée par la FIFA qui s’était rendu compte de son erreur. Même histoire et «modus operandi» pour le Qatar et la Coupe du monde 2022?

Newsletters