Monde

Le chef de l'Etat islamique Abou Bakr Al-Baghdadi porte-t-il une Rolex?

Temps de lecture : 2 min

En décalage avec son discours prônant l'austerité et l'humilité

Capture de la vidéo montrant Abou Bakr Al-Baghdadi/ REUTERS
Capture de la vidéo montrant Abou Bakr Al-Baghdadi/ REUTERS

Abou Bakr Al-Baghdadi, chef des rebelles de l'Etat Islamique qui jusqu'à présent agissaient sans visage, a fait ce samedi sa première apparition vidéo, diffusée sur les sites djihadistes, et dans laquelle il ordonne aux musulmans de lui «obéir».

Un détail, dans cette vidéo d'endoctrinement, a perturbé certains spectateurs: comme l'explique le site du Telegraph, le leader djihadiste porte une montre qui ressemble à une Omega ou une Rolex hors de prix. Le quotidien britannique précise:

«Son choix d'accessoire, qui semble être une Rolex, une Sekonda ou une Omega à 4.500 euros, a été remarqué [par les fidèles] comme un élément en décalage avec le contenu de son discours controversé».

Un discours, rappelle l'International Business Times, qui invitait à l'austerité et à l'humilité...

Le Telegraph met en avant des tweets de fidèles musulmans ayant manifestement prêté attention au discours, et gêné par le symbole de richesse:

Our caliph, bless him, was probably wearing a Swiss watch. Which brand & where did the money come from? #AskTheCaliph pic.twitter.com/xrGbLjDZYz

— M. (@malasqalani) 5 Juillet 2014

Traduction: Notre Caliphe, Dieu le bénisse, portait probablement une montre suisse. Quelle marque et d'où venait l'argent? #Demandeaucaliphe

La question du financement du mouvement est d'ailleurs une question essentielle pour comprendre son ampleur et sa capacité d'action. Si on ne connaît pas grand chose de la gestion de ses biens, sur France Inter, Jean-Pierre Filiu, professeur à Sciences Po et spécialiste du djihadisme, explique qu' Abou Bakr al-Baghdadi «en prenant le contrôle de la vlle de Mossoul, a mis la main sur un extraordinaire trésor de guerre, un demi-milliard de dollars».

Mais l'affichage ostentatoire d'un objet luxueux diffère du financement de l'EIIL. Comme le note le site Alarabiya, «de TagHeuer à Rolex ou Hublot, tous types de suppositions ont été faits par les internautes dans le débat déclenché par le célèbre commentateur des questions de la région, Sultan Sooud al-Qassemi».

Le chef djihadiste avait lancé son appel lors d'un prêche vendredi à Mossoul, deuxième ville d'Irak, conquise lors de l'offensive lancée par ses combattants le 9 juin en Irak, rappelle le site de l'Express.

«Je suis le Wali (leader) désigné pour vous diriger, mais je ne suis pas meilleur que vous; si vous pensez que j'ai raison, aidez-moi et si vous pensez que j'ai tort conseillez-moi et mettez-moi sur le droit chemin. Obéissez-moi tant que vous obéissez à Dieu en vous», déclamait-il.

En savoir plus:

Newsletters

Aux États-Unis, l'autre «cancel culture»

Aux États-Unis, l'autre «cancel culture»

Dans de nombreux États américains, les législations visant à interdire la «théorie critique de la race» se multiplient.

Une étudiante américaine meurt après s'être étouffée lors d'un concours de hot-dogs

Une étudiante américaine meurt après s'être étouffée lors d'un concours de hot-dogs

Une cérémonie a réuni plus de 3.000 personnes pour lui rendre hommage.

Après sa discrète ascension, la Corée du Sud veut compter parmi les puissants

Après sa discrète ascension, la Corée du Sud veut compter parmi les puissants

En vingt ans, le pays est entré dans la modernité au point d'être invité à la table du G7. Celui qui a rejoint le cercle des moyennes puissances peut s'appuyer sur son économie et sa gestion exemplaire du Covid-19 pour assumer son envie d'autonomie.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio