Sciences

Où est «Poutine tête de noeud»? Très haut dans le ciel, parmi les autres étoiles

Temps de lecture : 2 min

Il existe désormais dans le ciel une étoile qui s’appelle «Poutine tête de noeud». Grâce à l’organisation WhiteDwarf, il est possible, pour dix dollars, d’adopter et de baptiser une étoile observée par le télescope de Kepler (les profits sont reversés à la recherche).

Enthousiasmés par l’opportunité d’immortaliser leur haine de Poutine, des astronomes et militants ukrainiens se sont donc mis d’accord pour nommer l'étoile KIC 9696936 «Poutine Khouïlo».

Khouïlo veut dire pénis ou tête de nœud, et «Poutine Khouïlo» est déjà une insulte historique notable, avec son propre article Wikipédia.

Les coordonnées de Poutine-Tête de noeud sont consultables ici. Le certificat est issue de la page Facebook EuroMaiden

C’est à l’origine une expression chantée par des supporters de foot de la ville de Kharkiv, qui a ensuite été reprise par des militants pro-Ukraine après l’annexion de la Crimée par la Russie.

Ces mots sont devenus des symboles de résistance patriotique, et on les retrouve un peu partout sur les banderoles et en graffiti. L’insulte a même été proférée par l’ancien ministre des Affaires étrangères ukrainien, alors qu’il essayait de calmer une émeute devant l’ambassade russe de Kiev le mois dernier.

«Oui, c’est vrai, Poutine est une tête de nœud», avait-il concédé, avant de demander aux manifestants de se disperser…

Slate.fr

Newsletters

Changement climatique et pluies extrêmes: ce que dit la science

Changement climatique et pluies extrêmes: ce que dit la science

La théorie, la modélisation climatique et les observations semblent tendre vers la même conclusion.

Il serait dommage ne pas tenter l’expérience de la couverture lestée

Il serait dommage ne pas tenter l’expérience de la couverture lestée

Depuis que j'en ai une, mes nuits sont plus belles que vos jours.

L'asymétrie faciale serait le signe d'une meilleure capacité à coopérer

L'asymétrie faciale serait le signe d'une meilleure capacité à coopérer

Du moins, chez les hommes.

Newsletters