Coupe du monde 2014Sports

Le Mondial entendu des toits: écoutez le bruit de plusieurs capitales lors des matchs

Grégor Brandy, mis à jour le 14.07.2014 à 17 h 32

Les Allemands ont fêté leur quatrième victoire en Coupe du monde une bonne partie de la nuit. Sur la vidéo ci-dessus, on entend le silence angoissé de Berlin rompu par les cris de victoire au coup de sifflet final.

Dans le même genre, il y a quelques semaines, on vous parlait de la réaction de la ville de Santiago, au Chili, après qu'Arranguiz a inscrit le deuxième but face à l'Espagne, synonyme de qualification pour les huitièmes de finale.


Le 1er juillet, à Buenos Aires, José Manuel Rodríguez, correspondant de la chaîne américaine CNN, a laissé une caméra tourner pendant le très indécis huitième de finale de l'Argentine face à la Suisse. À nouveau, on ne voit personne, et puis le bruit de la célébration arrive quand Angel Di Maria délivre son pays au bout de la prolongation d'une frappe croisée (1-0).


Plusieurs médias ont publié la vidéo qui, sans ne rien montrer, en dit énormément sur la ferveur des supporters qui n'ont pas pu se déplacer au Brésil ou dans les stades. Et en se plongeant plus avant dans YouTube, on a la confirmation que les Argentins sont assez bruyants, avec la réaction de Buenos Aires –là encore–au but de Messi, dans les dernières secondes, face à l'Iran (1-0).


Et le soulagement a été encore plus énorme lorsque Maxi Rodriguez a transformé son tir au but et envoyé l'Argentine en finale après un nul crispant face aux Pays-Bas (0-0).


Le grand rival brésilien n'a pas été en reste. Dans cette vidéo éditée, on peut entendre les réactions à tous les buts inscrits par la Seleção lors du match d'ouverture, remporté (3-1) face à la Croatie.


Quelques jours plus tard, le pays hôte affrontait le Cameroun (4-1). A Rio, près de Copacabana, c'était toujours aussi bruyant quand il a fallu célébrer les quatre buts inscrits.


Toujours à Rio, notre envoyé spécial Grégoire Fleurot a pris cette vidéo à l'issue de la victoire du Brésil face à la Colombie en quart de finale (2-1).


La caméra bouge un peu plus à Bogota. Mais malgré la hauteur à laquelle cette vidéo semble être filmée, on entend toujours les bruits émis par la foule, à l'issue de la victoire face au Japon (4-1) et de la qualification de la Colombie pour les huitièmes de finale.


La caméra bougeait aussi à Amsterdam quand les Néerlandais se sont imposés face au Mexique (2-1) dans les dernières minutes d'un match tendu pour une place en quarts de finale.


Les langues, les coutumes sont différentes. Mais à chaque fois, on entend la même chose, le soulagement d'une ville. Et cela fait beaucoup, beaucoup de bruit.

Grégor Brandy
Grégor Brandy (439 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte