Parents & enfants

Le bingo de la kermesse de l'école

Temps de lecture : 2 min

Voici de quoi supporter les fêtes de fin d'année de votre progéniture.

Kermis Opglabbeek / Tom Cuppens via FlickrCC License by
Kermis Opglabbeek / Tom Cuppens via FlickrCC License by

On baise, on baise, et un jour, on tient un stand de pêche à la ligne avec une couronne en papier crêpon et une part de gâteau sans gluten dans la main.

Huis clos, mauvaise musique, enfants rendus hyperactifs par l'abus d'Oasis Tropical, discussions politiques qui dérapent: les kermesses, c'est un peu comme si les repas de Noël et la fête de la musique avaient copulé et enfanté un monstre.

Mais voyons le bon côté des choses, les kermesses et autres spectacles de fin d'année de l'école, c'est aussi l'occasion pour toute la famille de clore symboliquement l'année, de dire au revoir à la maîtresse, de rencontrer enfin les autres parents d'élèves, de s'impliquer même tardivement dans la vie scolaire de son enfant, de débattre des rythmes scolaires en étant bourré au mauvais punch, de tester la solidité de son couple, de tester la solidité de son amour parental, de tester l'efficacité de l'Euphytose, de tester sa foi en l'école républicaine.

Mais c'est surtout l'occasion de jouer au Bingo, remis au goût du jour par Bienbienbien, puis par Slate.fr.

Rappelons les règles: sur chaque grille, vous trouverez des phrases ou des situations susceptibles de se produire au cour de la kermesse. Il vous suffit de cocher au fur et à mesure. Si la kermesse de votre enfant a déjà eu lieu, vous pouvez toujours cocher la grille de manière rétroactive. Si la kermesse de votre enfant n'a pas encore eu lieu, soyez forts.

Nadia Daam Journaliste

Newsletters

Faut-il laisser aux donneurs de sperme la possibilité d’être anonymes?

Faut-il laisser aux donneurs de sperme la possibilité d’être anonymes?

Même s’il existe des arguments de poids en faveur du double guichet, force est de constater qu’il est très critiqué.

Plus jamais à l'hôpital: elles ont fait le choix de l'accouchement à domicile

Plus jamais à l'hôpital: elles ont fait le choix de l'accouchement à domicile

Après des séjours difficiles en maternité, ces femmes ont décidé de donner naissance chez elles.

Pourquoi les élèves n’en font pas plus que ce que demandent les profs

Pourquoi les élèves n’en font pas plus que ce que demandent les profs

Pendant les études comme dans la vie quotidienne, nous avons tendance à focaliser notre attention sur l'apprentissage de notions qui pourront nous servir à coup sûr.

Newsletters