Tech & internet / Égalités

K-Goal ne rééduque pas votre main. Il s'occupe de votre périnée. Et il vibre si vous avez fait du bon travail

Temps de lecture : 2 min

Un nouveau genre d'objet connecté.

Le K-Goal.
Le K-Goal.

Les Américains sont très jaloux de la rééducation du périnée gracieusement offerte aux femmes par l'Etat français. Ces exercices post-accouchement ont été le sujet de plusieurs récits personnels émerveillés, notamment «La rééducation de mon périnée» ou encore, sur Slate, «Comment les Français ont voulu rééduquer mon vagin», dans lequel une Américaine vivant à Paris racontait son expérience.

La riposte américaine est arrivée, et elle s’appelle «k-goal». Malgré son nom, k-goal n’a rien avoir avec le foot: il s’agit d’un instrument de musculation intime, sorte d’alternative à la kinésithérapie remboursée par la sécurité sociale. Cette petite boule flexible (à insérer dans le vagin) permet de renforcer son plancher pelvien comme une vraie pro.

Evidemment, l'appareil est connecté à une application qui vous dit si vous êtes en train d'utiliser les bons muscles, et suit les progrès de vos séances de musculation. Pour récompenser les utilisatrices, le petit appareil vibre quand la session est finie. Rappelons qu’un périnée musclé permet de combattre l’incontinence et d’augmenter le plaisir sexuel.

Il ne s’agit pour l’instant que d’un prototype et, pour financer le projet, la compagnie de sex toys Minna a lancé une levée de fonds sur KickStarter.

De nombreux docteurs spécialisés sont intéressés, car un de leurs grands défis est d’imposer ces séances d’exercice ennuyeuses à leurs patientes. Contracter ses muscles pelviens n’est pas particulièrement intéressant, et les effets bénéfiques ne sont pas immédiatement visibles.

Grâce aux informations et aux conseils donnés par l’application, l’espoir des créateurs de k-goal est que les utilisatrices se sentiront suivies, soutenues et encouragées, comme lors d’une vraie rééducation périnéale à la française.

Newsletters

Elon Musk offre de l'argent à un ado pour qu'il arrête de stalker les vols de son jet privé

Elon Musk offre de l'argent à un ado pour qu'il arrête de stalker les vols de son jet privé

Le jeune homme a refusé les 5.000 dollars et a fait une contre-proposition.

Poutine accentue sa guerre contre Google

Poutine accentue sa guerre contre Google

Le Kremlin reproche aux géants américains de la tech de faire de l'«ingérence électorale».

Aux Jeux olympiques de Pékin, les athlètes peuvent craindre pour leur cybersécurité

Aux Jeux olympiques de Pékin, les athlètes peuvent craindre pour leur cybersécurité

Certains pays, dont les États-Unis, leur recommandent même de ne pas s'y rendre avec leur smartphone personnel.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio