Monde

Les chiens noirs sont-ils victimes de racisme?

Temps de lecture : 2 min

Un vrai chien dans un labyrinthe de chiens en bois, dans un parc en Slovénie en 2005. REUTERS/Srdjan Zivulovic
Un vrai chien dans un labyrinthe de chiens en bois, dans un parc en Slovénie en 2005. REUTERS/Srdjan Zivulovic

Les chiens noirs sont-ils victimes de discrimination? Aux Etats-Unis, les employés de la SPA connaissent bien le problème: par rapport à leurs camarades clairs, les chiens noirs ont du mal à trouver des familles adoptives. Dans le milieu, on parle même de «syndrome du chien noir» (black dog syndrome). Ils sont moins souvent adoptés et plus souvent euthanasiés. Certains refuges font même des promotions spéciales pour écouler leur stock de toutous sombres.

Etonnamment, de nombreuses études ont été réalisées pour tenter de comprendre ce préjugé (ou confirmer qu’il existe bien). Les résultats sont contradictoires. Lorsqu’on montre des images de chiens noirs et d’autres plus clairs, les gens ont tendance à trouver les chiens noirs moins sympathiques. Ils associent peut être les chiens sombres à des races menaçantes, comme les doberman ou les rottweilers.

Ceci dit, une autre étude a révélé que les caniches blancs étaient vus comme plus antipathiques et agressifs que les caniches noirs. Probablement car le petit caniche blanc est souvent représenté (à la télé, dans les films) comme l’archétype du cabot insupportable.

Différentes théories circulent au sujet des chiens noirs, au delà des superstitions associées à cette couleur. Le syndrome du chien noir pourrait être lié au fait que les animaux sombres sont moins photogéniques. Or comme les refuges postent maintenant les photos des animaux à adopter en ligne, les chiens noirs sont désavantagés.

Selon un sondage de l’institut Pew, 45% des blancs américains ont un chien, contre 20% des Afro-Américains. Serait-ce alors que les gens préfèrent des chiens qui leur ressemblent? Et donc les blancs des chiens plus clairs? Espérons que personne n’aura l’idée de faire une étude à ce sujet. Mais notons que si Barack Obama a choisi un chien noir, George W. Bush avait aussi un chien noir.

En attendant que ce mystère soit élucidé, le photographe Fred Levy s’est passionné pour la cause des chiens noirs et a fait une série de photos très glamour de ces animaux, sur fond noir. La juxtaposition de teintes allant du gris foncé au noir brillant rend les clichés saisissants. La cause des chiens noirs est en de bonnes mains.

Slate.fr

Newsletters

L'affaire Epstein remplit toutes les cases de la théorie du complot

L'affaire Epstein remplit toutes les cases de la théorie du complot

De nombreuses personnes sont convaincues qu'il a simulé sa mort –pour s'enfuir, ajoutent d'autres.

Aux États-Unis, le taux d'avortement est au plus bas depuis 1973

Aux États-Unis, le taux d'avortement est au plus bas depuis 1973

Les lois limitant l'accès à l'avortement adoptées dans divers États américains ne seraient pas le facteur principal de son déclin.

En Centrafrique, les jeunes soldats français, la drogue et les filles

En Centrafrique, les jeunes soldats français, la drogue et les filles

Un «godobe», enfant des rues en République centrafricaine, raconte ses rapports avec les militaires de l'opération Sangaris.

Newsletters