Parents & enfants / Boire & manger

Oui, il y a une appli vraiment pour tout: aujourd'hui, le pétomètre

Temps de lecture : 2 min

Vous scannez le code barre d’un aliment au supermarché et votre smartphone indique son potentiel à générer des pets. Sérieusement les développeurs?

REUTERS/Navesh Chitrakar
REUTERS/Navesh Chitrakar

Il y a une application iPhone pour tout. Même les flatulences. Avec Fart Code (le code des pets), vous scannez le code barre d’un aliment au supermarché et votre smartphone indique son potentiel à générer des pets. Les créateurs de Fart Code pensent ainsi pouvoir aider les enfants et les ados à faire plus attention à ce qu’ils mangent.

«Montrons leur ce qu’il y a dans leur nourriture, et de quelle façon ça les fera péter», résume Chris Allick, un des designers.

Le «pétomètre» de l’appli estime aussi le degré de puanteur des gaz, allant de «puant» à «toxique». Les informations nutritionnelles sont tirées d’un site sérieux, Nutritionix, et les designers ont parlé à plusieurs docteurs pour vérifier leurs prévisions en termes de flatulence.

Mais pensent-ils vraiment aider les ados à arrêter la junk food grâce à la menace du ballonnement?

«Cela encouragera peut être les jeunes à parler nutrition avec leurs parents», affirme Chris Allick, optimiste. Résumons: les créateurs de Fart Code parient sur le fait qu’un ado va aller parler de ses pets avec ses parents, et que cela va mener à une discussion sur une alimentation équilibrée. Un scénario hautement improbable.

Newsletters

Affirmant qu'elle n'aurait jamais dû naître, une femme gagne un procès contre son médecin

Affirmant qu'elle n'aurait jamais dû naître, une femme gagne un procès contre son médecin

Elle recevra plusieurs millions d’euros de dommages et intérêts.

Fille ou garçon, et si c'était la pollution?

Fille ou garçon, et si c'était la pollution?

Selon une étude portant sur d'énormes bases de données américaines et suédoises, la proportion de bébés humains mâles et femelles a davantage à voir avec l'arsenic dans l'eau qu'avec la saison ou la météo.

Le parent impatient n'est pas impatient, il est en plein déni de réalité

Le parent impatient n'est pas impatient, il est en plein déni de réalité

Je vais beaucoup mieux depuis que j'ai accepté que l'éducation, c'était cela: répéter.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio