Mondial 2014 / Tech & internet

Oups! Le mot de passe du wifi de la sécurité du Mondial accidentellement publié

Temps de lecture : 2 min

Et attendez de voir le mot de passe en question.

L'image a évidemment été repérée sur Twitter. Ce message a par exemple été retweeté près de 3000 fois.
L'image a évidemment été repérée sur Twitter. Ce message a par exemple été retweeté près de 3000 fois.

C'est ce qu'on appelle une grosse boulette. Dans un reportage consacré à l'équipe chargée de la sécurité du Mondial, le journal brésilien Correio Braziliense a diffusé un cliché révélant... le mot de passe permettant d'accéder au Wifi du centre «à plusieurs millions de dollars», utilisé «pour regarder les flux vidéo des caméras de surveillance placées aux alentours des rencontres», explique The Registrer.

Et en effet, à l'arrière-plan de cette image, sur les moniteurs derrière l'homme qui coordonne toute cette sécurité, il est possible de lire «Wifi network: WORLDCUP», soit le nom du réseau, et «password: b5a2112014».

Oui, vous avez bien lu: les responsables de la sécurité du Mondial utilisent aussi du leet speak, ce langage bien connu des technophiles, qui consiste à remplacer certaines lettres par des chiffres, pour protéger leur réseau. Et, oh surprise, b5a2112014 signifie... bresil2014!

On peut alors se demander ce qui est, dans l'histoire, «le plus gros crime de sécurité», comme le relève perfidement Gizmodo:

«Avoir le mot de passe de son réseau Wifi affiché sur grand écran ou utiliser un vieux langage Internet fatigué pour avoir "b5a2112014" comme mot de passe du réseau de l'équipe de sécurité de la Coupe du monde du Brésil 2014?»

Question d'autant plus légitime que la même bourde a été commise il n'y a pas si longtemps que ça par l'équipe de sécurité d'un autre événement hyper-médiatisé: le Super Bowl. Même scénario, comme le rappelle The Registrer: un de leur mot de passe avait été diffusé par la chaîne CBS...

Slate.fr

Newsletters

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

Organiser un Mondial ou des Jeux olympiques n'est pas rentable, mais peut entraîner des bénéfices en termes de diplomatie publique... à condition de bien s'y prendre.

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

Atteintes dermatologiques, maladies gastro-intestinales, fièvres... Le pire moment du Mondial, c'est le retour.

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

La Colombie aurait dû organiser la Coupe du monde en 1986. Mais en 1982, elle y a renoncé, largement encouragée par la FIFA qui s’était rendu compte de son erreur. Même histoire et «modus operandi» pour le Qatar et la Coupe du monde 2022?

Newsletters