Tech & internetCoupe du monde 2014Economie

D'après Tinder, le meilleur aphrodisiaque est... la Coupe du monde

Repéré par Étienne Goetz, mis à jour le 26.06.2014 à 0 h 20

Repéré sur Quartz

Une supportrice américaine attendant le lancement du match entre les Etats-Unis et le Ghana le 16 juin 2014. REUTERS / Toru Hanai

Une supportrice américaine attendant le lancement du match entre les Etats-Unis et le Ghana le 16 juin 2014. REUTERS / Toru Hanai

On se doutait bien que la consommation de bière et de pizza allait grimper en flèche pendant la Coupe du monde. Mais qui aurait pensé que Tinder, une application de rencontre, allait voir son utilisation augmenter de 50% durant la compétition? C’est ce qu’a découvert Quartz.

Tinder (qui était déjà l'application préférée des athlètes à Sotchi), ce sont 750 millions de swipes (ou passage en revue) et 10 millions de matches (ou correspondances) par jour. Le Brésil est le troisième marché de l’application après les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Les téléchargements et l’utilisation de l’application au Brésil ont augmenté de 50% de d’après un porte-parole de l’entreprise.

Non seulement le nombre d’utilisateurs augmente, mais aussi le temps moyen passé devant l'écran de son smartphone. Il est habituellement de 77 minutes par jour. Au Brésil ce chiffre est actuellement supérieur de près de 50%.

Grindr, l’application dédiée aux gays et aux bisexuels, a aussi pris un coup de boost grâce à la Coupe du monde. 33% d’utilisation en plus et 26% de temps passé en plus. Le Brésil est le sixième marché pour Grindr avec un peu plus de 200.000 utilisateurs actifs par mois.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte