Tech & internet

Pour trouver du porno, Bing est meilleur que Google

Repéré par Étienne Goetz, mis à jour le 25.06.2014 à 12 h 45

Repéré sur The DailyDot

Deux acteurs pornographiques japonais regardent avec des lunettes 3D leur performance en 2010. REUTERS / Bobby Yip

Deux acteurs pornographiques japonais regardent avec des lunettes 3D leur performance en 2010. REUTERS / Bobby Yip

A l’ère de Youporn, difficile de faire croire qu’il est laborieux de trouver des vidéos de porno sur Internet. Pourtant Google aurait rendu la tâche plus ardue en changeant quelques paramètres, rapporte The DailyDot. Ce qui fait les bonnes affaires de Bing. Outre-Atlantique, les amateurs de porno se sont tournés vers le moteur de recherche de Microsoft qui se révèle redoutablement efficace pour trouver des vidéos classées X.

Beaucoup pensent que Bing est plus performant pour la recherche de vidéos pornographiques. Pourquoi? Un fil de discussion a été mis en place sur Reddit pour percer le mystère. Voici quelques éléments de réponse:

«Google a introduit des filtres il y a quelques années pour retirer beaucoup de porno des résultats de recherche, même quand le mode safe search est désactivé»

 

«Comme personne n’utilise Bing, jamais personne ne pourra voir les recommandations du moteur en fonction de l’historique»

 

«Je suppose juste que si quelqu’un vérifie mon historique, alors je mets ma main au feu qu’il n'ira pas vérifier mon historique de Bing, mais juste celui de Google.»

De l’avis général, la réponse est technique. Outre le renforcement du safe search, Google requiert à l’internaute de taper toute une série de mots-clés spécifiques pour que les résultats de recherche soient pertinents. Bing est plus efficace car il fait immédiatement appel à une série de liens organisés et en relation avec les termes de la recherche.

Pour prouver la différence, l’auteur du DailyDot a même fait une comparaison des résutats en tapant «blowjob» dans la barre de recherche de Google et de Bing. Aucune image proposée par Google n’est pornographique, contrairement aux clichés de Bing.

Attention, si vous comptez faire le test vous-même. A la rédaction de Slate, on a vérifié. En tapant «blowjob» dans Google, on s’est retrouvé face à une collection de phallus. Il semblerait donc que Google ne soit pas aussi puritain en Europe qu'aux Etats-Unis.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte