Sports / Société

A l'heure du Foot

Temps de lecture : 7 min

A l’occasion de la coupe du monde qui se déroule en ce moment au Brésil, les horlogers sont plus que jamais à l’heure du foot. L’occasion de revenir sur les nombreuses relations, officielles ou non, entre joueurs, équipes et manufactures.

Actuellement, tous les yeux sont rivés sur le Brésil. Non pas pour admirer des créatures de rêve sur Copacabana ou Ipanéma, mais pour suivre la Coupe du Monde de foot. En effet, le sport le plus populaire de la planète, le plus fédérateur, est pour l’occasion de tous les instants, et profite d’une médiatisation extraordinaire. Ce qui n’a bien entendu pas échappé aux horlogers qui font en sorte de profiter de cet évènement et ce, de différentes façons. La première, la plus spectaculaire, reste sans conteste un partenariat direct avec la FIFA et la Coupe du Monde.

C’est à Hublot que revient la victoire. Première marque de luxe à s’investir dans le football dès 2006, Hublot travaille désormais en étroite collaboration avec la FIFA en tant que chronométreur officiel et montre officielle de la Coupe du Monde tout en ayant obtenu une visibilité sur les panneaux des arbitres lors des changements de joueurs ! Ce qui représente un des contrats les plus importants de son histoire surtout qu’il est annoncé pour cette Coupe du Monde et la prochaine... De quoi mettre en avant Hublot au Brésil de façon spectaculaire, ce qui a très bien commencé.

365 jours exactement avant le coup d’envoie de la Coupe, Hublot avait mis en place trois horloges monumentales dessinée par Oscar Niemeyer à Rio de Janeiro, Sao Paulo et Brasilia, inaugurant ainsi le compte à rebours officiel. En février dernier, Hublot a ouvert sa première boutique en Amérique latine, à Rio de Janeiro, en présence de son nouvel ambassadeur, le roi Pelé qui portait pour l’occasion la montre Pelé, une édition spéciale d’une Classic Fusion.

On parle ici d’un des contrats les plus onéreux pour Hublot. Ricardo Guadalupe, CEO de Hublot, développe : « Pelé est une légende, un modèle, et il dispose d’un rôle réel dans l’organisation de la Coupe du Monde auprès du gouvernement. En plus, il ne joue plus, ce qui est un avantage pour moi, car les joueurs du moment sont déjà clients de Hublot. Si j’en choisissais un, les autres seraient jaloux (rires) ».

Ce partenariat est une magnifique récompense pour Hublot qui a été la première maison à croire au foot et qui multiplie ses actions autour du ballon rond. Notamment avec ses hommes du foot, Diego Maradonna qui porte une Big Bang et une King Power, José Mourinho, l’entraineur de Chelsea dont on a appris le rapprochement avec l’horloger et le colombien Radamel Falcao qui porte une Classic Fusion. Le seul ambassadeur Hublot présent sur un terrain mais ici c’est pour venir en aide à la Colombie.

Hublot s’engage en effet dans un grand projet caritatif avec l'UNODC, l'Office des Nations-Unies contre la Drogue et le Crime. Mais également avec l’UEFA en tant que montre officielle de l’Euro ainsi qu’avec les prestigieux clubs, la Juventus de Turin, le Bayern de Munich, l’Ajax d’Amsterdam, le Paris Saint Germain ou le Flamengo de Rio.

Mais Hublot n’est pas le seul horloger à pousser le bouchon jusqu’à « s’offrir » une équipe complète. En 2011, Seiko était le chronométreur et partenaire officiel du FC Barcelone. Moyen efficace pour mettre en scène sa collection Sportura remarquée aux poignets des joueurs du Barca. Parmigiani Fleurier a été l'horloger officiel de l'OM de 2010 à 2013.

Un partenariat qui a pris fin pour laisser la place à un autre, signé en 2011 avec la CBF, la ligue brésilienne de football, qui prend aujourd’hui tout son sens. En effet, la CBF, organe regroupant sous sa direction l’équipe nationale du Brésil, l’équipe féminine ainsi que la sélection de base, est également à la tête du championnat brésilien et de la coupe du Brésil. Aussi, cette année, elle célèbre son centenaire, en parallèle de la Coupe du Monde, organisée comme nous le savons au Brésil. Un superbe doublé dont Parmigiani Fleurier profite pour mettre en avant une ligne dédiée issue de sa collection Pershing tout simplement baptisée CBF et déclinée au masculin et au féminin, équipes masculines et féminines obligent.

Enfin, JeanRichard devient cette année partenaire global et montre officielle de l'emblématique club de football londonien, l’Arsenal FC. « Un patrimoine solide associé à un jeune esprit d'équipe et à un style moderne : Arsenal et JeanRichard partagent la même philosophie de vie », c’est ainsi que Bruno Grande, directeur général de la manufacture, justifie ce rapprochement dont les retombées vont très rapidement se faire remarquer. Outre une forte présence dans les stades les jours de match, l'horloger dévoilera un garde-temps « Arsenal » édité en série limitée.

Lorsque ce n’est pas une équipe dans sa globalité qui est concernée, ce sont les joueurs à titre individuel, parfois sous contrat, parfois juste amis d’une maison. Parmi les « simples » amis des marques, ceux qui portent une montre reconnaissable en public et acceptent de se prêter au jeu du « photo call », nous comptons Fabio Capello, cet ancien milieu de terrain italien devenu entraîneur qui porte un chronographe Reverso Squadra signé Jaeger-LeCoultre.

Ami également, et très fidèle, Christian Karembeu, parmi les défenseurs de l’équipe de France, gagnante de la Coupe du Monde en 1998. Proche de Perrelet depuis 2008, il continue aujourd’hui de porter deux montres Perrelet alors qu’il est un retraité actif en tant qu’ambassadeur de la Fédération Internationale de Football pour toute l’Océanie. Il s’agit de la Periphal Double Rotor pour la ville et de la Turbine Diver pour le sport.

Deux cas non isolés, Mesut Özil s’affiche régulièrement avec son chrongraphe Cyrus, Roberto Carlos ne jure que par ses DelaCour, tout comme Christiano Ronaldo, dont on connaît les goûts « bling bling». Il fut d’ailleurs il a quelques années ambassadeur de la marque, mais il lui fait à présent des infidélités avec Jacob & Co et récemment Cartier à condition d’ajouter au chronographe Santos un certain nombre de diamants. Bixente Lizarazu porte une MAT Watches en acier PVD noir... Autant d’exemples auxquels il faut ajouter IWC.

La manufacture de Schaffhausen entretient d’excellentes relations avec le foot depuis de nombreuses années. Elle compte parmi ses « amis », joueurs et entraineurs. « Ils viennent très souvent à nos soirées, mais ne sont pas ambassadeurs de la marque », précise-t-on en interne. Parmi eux, Luis Figo qui porte une Portugaise, Juan Mata, Jens Lehmann, Günter Netzer, Alberto Zaccheroni, Arsene Wenger qui porte un chronographe Pilot Top Gun, Ottmar Hitzfeld, Roberto Di Matteo, Laurent Blanc qui porte un calendrier perpétuel Pilot Top Gun et la légende vivante, Zidane, qui a jeté son dévolu sur le modèle Ingenieur. Au point de voir le numéro 10 accepter de collaborer avec la manufacture afin de créer une montre à son nom quelques temps après le Coupe du Monde 98. Une ingenieur, bien entendu, mais une édition spéciale.

L’Ingenieur Automatic Edition Zinédine Zidane est tout d’abord une série limitée à 1000 exemplaires mais ce n’est pas tout... En acier, montée sur un bracelet en crocodile bleu, un minimum pour l’ancien capitaine de l’équipe de France, le fond est gravé du regard caractéristique et de l’autographe du sportif alors que le cadran, bleu également, affiche un numéro 10 en rouge assorti aux surpiqûres du bracelet.

Si aujourd’hui, ce modèle est devenu un collector très recherché, Zidane met an avant une autre Ingenieur, cette fois le nouveau modèle AMG en céramique. Même si IWC insiste sur le fait qu’il n’existe pas de contrat établi avec la star du ballon rond, il est difficile ici de parler juste de simple amitié...

Mais nous ne sommes pas dans le secret des Dieux. L’important reste la présentation de montres d’exception en hommage à un joueur rentré dans l’histoire du sport pour le plus grand bonheur des collectionneurs à la fois fans de belle horlogerie et de foot...

Breitling ne parle pas d’amitié, David Beckham, que nous n’aurons pas l’audace de vous présenter, est bel et bien sous contrat avec le spécialiste des chronographes au point d’utiliser son image pour une campagne de publicité. Et oui, après les slips, ce sont les montres qui profitent du physique avantageux du « spice boy ».

Et ce, pour la publicité Breitling for Bentley dans laquelle la star britannique porte un chronographe squelette en acier sur acier et dont les droits ont été négociés pour tous les continents. Un énorme coup pour lequel Beckham s’explique : « J’ai été parmi les premiers à acquérir un chronographe Breitling for Bentley. J’aime cette alliance entre un moteur performant, reflet de l’excellence suisse, et une esthétique puissante. J’ai toujours été un grand admirateur de Breitling et de son héritage ».

Partenariat officialisé également entre Audemars Piguet et l’argentin Leo Messi qui ne compte plus les Ballons d’Or rangés sur sa cheminée. C’est en 2012 qu’Audemars Piguet a lancé le chronographe Royal Oak Edition Léo Messi décliné en versions acier, or rose et platine. Afin d’éviter de taxer ce lancement d’action juste commerciale et opportuniste la manufacture a décidé de vendre aux enchères au printemps 2013 la montre N°10 de la série en platine éditée à 100 exemplaires et de reverser tous les bénéfices de l’opération à la Fondation Leo Messi, qui s’attèle à aider les enfants défavorisés à travers le monde. Le garde-temps accompagné d’un maillot de football floqué du N°10 de Messi s’est vendue à 65000 €.

Ce qui a en toute logique contenté le joueur qui déclarait à l’issue de la vacation: «Chaque initiative qui soutient les projets développés par ma fondation a mon appui le plus total et ma reconnaissance sincère, car grâce aux dons récoltés, nous entreprenons chaque jour de redonner l’espoir et le sourire à des enfants qui se battent contre la maladie. Les fonds récoltés grâce à Audemars Piguet nous permettront de réhabiliter le Centre Hospitalier Publique dans pour enfants ma ville natale de Rosario ».

Lorsque les horlogers font de belles montres pour la bonne cause, c’est presque aussi bon que d’assister à la victoire de son pays à la Coupe du Monde. Nous n’avons plus qu’à attendre le coup de sifflet tant attendu sur la pelouse du célèbre stade de Rio de Janeiro, le Maracana, où se tiendra la finale de la coupe du monde 2014.

Newsletters

Vaut-il mieux manger avant ou après une séance de sport?

Vaut-il mieux manger avant ou après une séance de sport?

La réponse dépend notamment du but de votre entraînement.

Commencer le yoga pendant le confinement, une fausse bonne idée?

Commencer le yoga pendant le confinement, une fausse bonne idée?

Ça semblait être l'activité incontournable du printemps. Depuis, les novices ont un peu déchanté...

Douze minutes de sport permettraient de modifier les biomarqueurs sanguins

Douze minutes de sport permettraient de modifier les biomarqueurs sanguins

Pratiquer de courtes séances d'exercices aurait plus d'impact sur notre corps que ce que l'on pourrait penser.

Newsletters