Culture

Un monde en chutes

Repéré par Charlotte Pudlowski, mis à jour le 23.06.2014 à 11 h 45

Repéré sur PetaPixel, Instagram, Facebook

Le photographe italien Sandro Giordoan s'est lancé dans une série de photos que PetaPixel qualifie de «tragiques mais humoristiques»: des images sur lesquelles sont reproduites des scènes de chutes violentes, sur lesquelles les personnages semblent avoir, avant leur accident, sauvé in extremis ce qu'ils avaient de plus cher: un objet. 

Le projet est intitulé IN EXTREMIS (corpi senza pentimento -corps sans regret en français), évoque le matérialisme du monde contemporain où les objets comptent plus que les gens, selon l'artiste. Sur la page Facebook de son projet, Giordoan explique: 

«Mes photos sont des récits d'un monde en pleine chute. Chaque cliché parle de personnages épuisés qui, comme si leur corps et leur esprit s'évanouissaient soudain, se laissaient s'écraser sans la moindre tentative de se préserver, comme empêchés par la fatigue, suscitée par l'impératif quotidien de se donner en représentation, d'apparaître plutôt que d'exister.»

Deux incidents président au projet photo, selon PetaPixel: la chute d'un ami qui a glissé, voulu sauver son smartphone, et s'est cassé une jambe. Et celle de l'artiste lui-même: il était à vélo, avait un objet en main, et a voulu sauver alors que le vélo dérapait. Il a perdu 30% des capacités d'une de ses mains. 

 

 

 

 

 

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte