Tech & internet

Le design est plus important que la technologie

Repéré par Eric Leser, mis à jour le 22.06.2014 à 16 h 11

Repéré sur CiteWorld, Curiosity Discovery, The Huffington Post

Aucune des technologies dont nous dépendons quotidiennement en matière de transport, de productivité et de loisirs est une invention récente.

Devant un magasin Apple de Hambourg le 28 mai 2010, REUTERS/Christian Charisius

Devant un magasin Apple de Hambourg le 28 mai 2010, REUTERS/Christian Charisius

Ce qui est important ce n’est pas la technologie, c’est ce que vous faites avec. Telle est la thèse défendue sur CITEworld et implicitement par une entreprise comme Apple. Mais à chaque fois que la marque à la pomme annonce un nouveau produit, les réactions sont les mêmes: «Quelle est vraiment la différence? Où est vraiment l’innovation?». Les critiques se multiplient et les produits d’Apple… s’arrachent.

En fait, quand on parle de technologie, le mot innovation change de sens. C’est ce qu’explique Matt Weinberger de CITEworld.  

Aucune des technologies dont nous dépendons quotidiennement en matière de transport, de productivité, de loisirs est une invention récente. Il s’agit, dans le meilleur des cas, d’innovations, c’est-à-dire de produit bien conçus qui sont des utilisations intelligentes voire nouvelles de technologies existantes.

Si on revient vers Apple, le parangon de la société innovante pour le grand public. Contrairement aux idées reçues, Apple n’a pas inventé l’ordinateur personnel. Olivetti, HP, Xerox, Wang, IBM ont construit des PC avant Apple. Mais avec l’Apple II, la firme à la pomme a rendu l’ordinateur accessible et utilisable par tous. C’est exactement ce que Apple a encore fait avec l’iPod, l’iPad et l’iPhone. Apple n’a pas inventé le lecteur MP3, l’écran tactile et le téléphone cellulaire. Mais Apple a combiné ses technologies comme cela n’avait jamais été fait auparavant et l’a fait en les rendant facilement utilisables par tout un chacun. L’innovation a consisté à optimiser un produit à partir de la vision de son utilisation à venir par le plus grand nombre.

Et on voit cela dans de nombreux autres domaines. Uber n’a pas inventé le taxi, mais une meilleure façon de l’appeler et de le payer qui tire avantage des smartphones. Tesla n’a pas inventé la voiture électrique, mais en a fait une automobile de luxe et de sport ce qu’aucun constructeur n’avait fait auparavant.

Pour Renée Blodgett fondatrice de Magic Sauce Media, le design est même la meilleure façon de gérer le trop plein de technologies. «Il y a 10 ans, la technologie rendait les choses meilleures et plus utiles. Mais quand plus de technologie n’apporte plus un progrès continu et palpable, alors il faut commencer à regarder ailleurs vers le design. Le design est à la mode parce que nous recherchons un équilibre… ou le moins est un plus».

Reste que la primauté du design sur la substance est aussi contestée. Et pas par n’importe qui dans le monde de la technologie, par Michael Dell par exemple. Il s’interroge ici : «Pourquoi avons-nous un objet technologique? Pas nécessairement parce qu’il est brillant et cool. Peut-être que vous pensez que c’est pour cela, mais vous l’utilisez vraiment parce que vous en attendez des résultats. Vous voulez améliorer la santé de vos patients, le succès de vos étudiants ou résoudre des problèmes. L’outil, que ce soit une roue, un ordinateur ou un couteau, c’est juste quelque chose qui vous permet d’aller plus loin». 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte