Sciences / Culture

Stephen Hawking n'est pas seulement très intelligent, il est aussi très drôle: la preuve (avec John Oliver)

Temps de lecture : 2 min

John Oliver a remis ça. Après s'être illustré dans son émission avec des explications décapantes et terriblement efficaces sur la neutralité du Net ou la Fifa, le présentateur et humoriste anglais a papoté avec... Stephen Hawking. Soit celui que l'on présente souvent, comme le rappelle Jon Oliver, comme «l'homme le plus intelligent» au monde. Rien que ça.

Et outre ses prolifiques recherches sur l'univers, que son handicap lourd n'a pas empêchées, le célèbre physicien prouve également avoir un certain sens de l'humour. Au détour d'une discussion sur les univers parallèles, ou du «danger» que pourrait incarner demain les intelligences artificielles pour l'Homme, Stephen Hawking chambre John Oliver.

Pour lui expliquer la coexistence d'une infinité d'univers, il lui confirme ainsi que oui, il existe peut-être un univers où l'humoriste serait plus intelligent que le scientifique... mais «aussi un univers où [John Oliver] serait vraiment drôle». Ce dernier se défend bien, mettant notamment le doigt sur ce qui pourrait être le plus terrible secret de Stephen Hawking:

«Qui me dit que c'est bien vous qui êtes en train de me parler et pas l'ordinateur? [...] Si un ordinateur avait vraiment acquis une conscience, le meilleur moyen de convaincre les gens que les ordinateurs n'ont pas encore atteint ce stade serait de prendre la voix de la personne la plus intelligente de la planète!»

Newsletters

La douleur après la vaccination contre le Covid, c'est peut-être dans votre tête

La douleur après la vaccination contre le Covid, c'est peut-être dans votre tête

Une nouvelle étude montre que 60% des effets indésirables seraient dus à l'effet nocebo.

Souffrant de problèmes d'érection, un homme s'est injecté de la mousse isolante dans le pénis

Souffrant de problèmes d'érection, un homme s'est injecté de la mousse isolante dans le pénis

Il s'est rendu aux urgences trois semaines plus tard, alors qu'il urinait du sang.

Des tubes métalliques datant d'il y a 5.500 ans pourraient être les plus anciennes pailles à boire

Des tubes métalliques datant d'il y a 5.500 ans pourraient être les plus anciennes pailles à boire

En or et en argent, elles auraient servi à siroter de la bière.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio