Science & santéCulture

Comment fabriquer un briquet de prison comme les taulardes de «Orange is the new Black»

Thomas Messias, mis à jour le 28.06.2014 à 10 h 28

Les taulardes de la série fument cigarette sur cigarette, mais n'ont ni briquet ni allumettes...

Deux prisonnières de «Orange is the new Black».

Deux prisonnières de «Orange is the new Black».

Mise à disposition dans son intégralité par Netflix depuis le 6 juin, la saison 2 d’Orange is the new black fait actuellement le bonheur des mangeurs de séries. Certains stakhanovistes du binge watching ont d’ores et déjà avalé les 13 épisodes du show carcéral de Jenji Kohan (Weeds), d’autres avancent à pas comptés pour faire durer le plaisir... Mais quel que soit le rythme de visionnage, pas sûr que tout le monde ait bien compris comment les taulardes de la série parviennent à fumer des clopes alors qu’elles ne disposent ni d’un briquet ni d’une boîte d’allumettes.

L’astuce provient de Vee, nouveau personnage au charisme indéniable et à la main de fer, qui ne tarde pas à se transformer en buraliste pour prisonnières.

Parmi les idées marketing de Vee, l’une d’entre elles a de quoi retenir l’attention: livrer chaque clope avec un petit dispositif permettant de l’allumer. Une poignée de plans furtifs ne permet pas vraiment d’identifier de quoi il s’agit (dans le cas contraire, ne mentez pas: vous avez déjà fait de la taule); fort heureusement, un plan de l’épisode 8 et une télécommande munie de l’arrêt sur image permet enfin de comprendre le système.

Pour réaliser un briquet de prison, il vous suffit d’une pile (LR6 par exemple) et d’un chewing-gum. Autant la marque de la pile importe peu, autant celle du chewing-gum n’est pas à prendre à la légère: car ce qui importe n’est pas le contenu, mais le contenant. Proscrivez les dragées et focalisez-vous sur les chewing-gums du type fraîcheur de vivre ou validé par l’Union Française bucco-dentaire: ils sont emballés dans un papier recouvert d’aluminium qui fait ici office de Saint Graal.

La procédure est simple, rapide et peu coûteuse: il suffit de découper une lanière d’emballage de chewing-gum, de la plier pour former un U, dont on place chacune des deux branches sur chaque borne de la pile. Le phénomène physique est accessible à tous: à la fois fil électrique et morceau de papier, l’emballage crée alors un court-circuit et s’enflamme immédiatement. La quantité de papier est minuscule, mais la base du U reste en feu suffisamment longtemps pour que toute personne un minimum aguerrie parvienne à allumer sa cigarette dans cet intervalle.

Bien évidemment, il existe sur Youtube de brefs tutoriels permettant de réaliser étape par étape un tel briquet de fortune:

 

 

Imaginons maintenant que vous ne soyez pas en taule, mais bien installé chez vous, ou en pleine campagne, en tout cas à mille lieues du premier bureau de tabac ouvert.

Imaginez alors que votre seul briquet ait rendu l’âme. Pas de panique: selon les McGyver du briquet, tenter de l’allumer à proximité d’un coton-tige effiloché peut permettre d’obtenir une allumette de fortune, la moindre étincelle formée par le briquet se propageant illico dans le coton voisin. Les accros à la clope sont décidément prêts à tout, et pas que dans les séries...

Pour finir, un cadeau: le gif de Natasha Lyonne (Nicky Nichols dans la série) en train d’expérimenter le dispositif avec succès.

Thomas Messias
Thomas Messias (139 articles)
Prof de maths et journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte