Smart Cités

Kiruna, la ville minière de Suède qui va déplacer son centre de quelques kilomètres (et ça va durer 100 ans)

Repéré par Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 16.06.2014 à 16 h 17

Repéré sur Pop Up City

Kiruna, 18.000 habitants, ville la plus au nord de Suède située dans le cercle polaire, est internationalement connue pour son hôtel de glace, le plus grand du genre. Mais le projet pour lequel on s'apprête à beaucoup entendre parler de cette bourgade isolée est bien plus incroyable que cette attraction touristique.

Kiruna, raconte le site Pop Up City, s’apprête tout bonnement à se déplacer vers l’est. Plus exactement, une partie de la ville va être démolie alors qu’à l’autre extrémité, de nouveaux quartiers vont apparaître, dont le futur centre.

Kiruna sait qu’elle doit «bouger» depuis des décennies, l’entreprise minière nationale qui extrait du minerai de fer, LKAB, ayant annoncé que son site allait déstabiliser les fondations de la ville à mesure que la zone d’extraction allait s’étendre... Kiruna est une ville construite par l’entreprise minière en 1900, et, depuis, son économie repose en grande partie sur cette activité prospère mais aux conséquences écologiques désastreuses. Comme l'explique le site Arch Daily, la société minière a fait une promesse de financement à hauteur de 415,5 millions d'euros

«Sur les 4.000 employés de la société à travers toute la Suède, environ 1.700 sont basés à Kiruna», écrivait Loïc H. Rechi dans Slate en 2011 lors d'un reportage sur place. Rappelant que l'entreprise minière déplace les quartiers depuis les années 1960. Cette fois, c'est la bonne, et le projet concerne désormais le coeur de la ville.

La partie de la ville qui doit disparaître

Un joli petit film (voir ci-dessus) fait office de campagne de communication et présente les acteurs du projet. Et en bons scandinaves, les habitants ont mandaté un cabinet d’architecture à la pointe de la réflexion sociétale et urbaine, White Arkitekter, pour gérer ce mouvement. La ville, explique l'architecte en chef, va se déplacer lentement, tel un énorme mille-pattes, à quelques kilmètres plus à l'est. Dans les années à venir, une nouvelle place centrale sera construite, où sera déplacée l'horloge historique de la ville. Après la construction d'une nouvelle mairie, d'une nouvelle bibliothèque et d'une piscine, l'église du vieux quartier sera démontée et reconstruite dans le nouveau centre en 2021. L'approche du cabinet d'architecture consiste à répondre à ce défi: peut-on «bouger une ville vers un nouveau lieu et construire dessus tout en préservant l'identité unique de la ville et de ses habitants?».

D'autant que l'autre incroyable dimension du projet est son étalement dans le temps. Kiruna doit évoluer pendant près d’un siècle, à mesure que le sous-sol va progressivement devenir instable. C'est pourquoi le plan comprend la plus longue concertation citoyenne de l'urbanisme, puisqu'elle devra durer... pendant 100 ans. Il s'agira de «la transformation urbaine la plus démocratique du monde», annonce dans le clip Viktoria Walldin, ethnologue chargée du lien avec les habitants.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte