Science & santé

Regardez (et comprenez) cet incroyable coucher de soleil

Phil Plait, traduit par Andréa Fradin, mis à jour le 16.06.2014 à 15 h 40

L'astrophotographe Göran Strand a déjà réalisé quelques magnifiques clichés du ciel, dont j'ai déjà parlé ici, mais rien de semblable à cette vidéo phénoménale, en accéléré, d'un lever de soleil dans un paysage de Suède. Assurez-vous de regarder cette vidéo en haute définition, et en plein écran.

Strand a utilisé ici un téléscope solaire qui révèle les détails sur la surface du Soleil, tels que les taches solaires, les plages faculaires (zones plus lumineuses autour de ces taches), et les filaments. A noter que dans cette vidéo, les taches visibles sont presque de la même taille que la Terre!

L'astrophotographe a accéléré 5 fois la vidéo et a ajouté un peu de jaune au Soleil, mais à part ça, ce que vous voyez est réel. Il a prévu cela longtemps à l'avance, sachant que le 8 juin, vu de cette zone à Östersund, le Soleil se placerait juste derrière une tour à Ås, un petit village quelques kilomètres plus loin.

J'adore comment le Soleil apparaît écrasé, un effet dû à notre atmosphère quand notre astre (ou la Lune) est proche de l'horizon. Les oiseaux volant juste devant lui ajoutent une jolie note terrestre à une scène pourtant extraterrestre.

Mais ce qui me frappe le plus dans cette vidéo, c'est le léger angle selon lequel le Soleil se lève; Strand étant à une latitude d'à peu près 63° Nord. Aussi loin au nord de l'équateur, la géométrie du parcours du Soleil à travers le ciel diffère de ce que la plupart d'entre nous observons en juin. Il ne s'élève qu'à 50° ou presque, au-dessus de l'horizon –en comparaison, à l'endroit où je vis, à Boulder (Colorado, Etats-Unis), le Soleil se rend 20° plus haut.

A Östersund, le Soleil se lève bien au nord-est (à 4 heures du matin!), suit un chemin long et peu courbé à travers le ciel et atterrit au nord-ouest vers 22h30. Le jour dure donc plus de 18 heures (soit plus de 3,5 heures de plus qu'à Boulder), ce qui signifie aussi que le Soleil ne s'éloigne pas beaucoup sous l'horizon avant de se relever. C'est pourquoi il semble l'effleurer dans la vidéo au lieu de plonger, comme il le fait dans la plupart des endroits situés plus au sud.

Vivre sur une grosse balle, qui tourne et virevolte dans l'espace est bizarre. Cela produit toute sorte d'effets étranges, auxquels vous ne vous attendez peut-être pas, mais qui, aussi surprenant que cela puisse paraître, sont complètement prévisibles. C'est pourquoi Strand a été capable de planifier cette vidéo, pour ensuite la réaliser, et pourquoi j'ai été capable de la comprendre. Tout comme vous désormais.

Phil Plait
Phil Plait (71 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte