Sports

Le tweet de Boris Diaw à Tony Parker, une belle manière de célébrer la victoire des San Antonio Spurs

Temps de lecture : 2 min

USA Today Sports / REUTERS
USA Today Sports / REUTERS

Battus lors des Finales l'année dernière, notamment après un Match 6 cruel, les Spurs ont rebondi cette année, comme le prédisait Matthew Iglesias, il y a un an.

Après avoir atteint un record de réussite au tir lors du match 3 des Finales, les San Antonio Spurs ont fini le travail face au Miami Heat, ce lundi 16 juin 2014 pour aller chercher le titre de champion NBA. Les Spurs se sont imposés lors du Match 5, 104-87 et remportent donc une série maîtrisée (4-1).

Grand homme des finales, Boris Diaw a remporté son premier titre NBA tandis que Tony Parker glanait une quatrième bague. Pour les deux Français il s'agit du deuxième titre en moins d'un an après le succès en finale du championnat d'Europe, face à la Lituanie.

Les deux joueurs ont fait leurs gammes ensemble à l'Insep (l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance). Boris Diaw a donc eu la bonne idée de partager cette image sur Twitter, en s'adressant à Tony Parker.

«On a commencé tout en bas, maintenant on est là»

Une jolie référence au Canadien Drake.

Tout cela, en attendant la Coupe du monde en Espagne, fin août. Mais cette fois, seul le capitaine des Bleus devrait être là, Parker n'étant pas dans la liste.

Newsletters

Si la NBA a réussi à percer en France, c'est grâce aux réseaux sociaux

Si la NBA a réussi à percer en France, c'est grâce aux réseaux sociaux

Ce 24 janvier, un match officiel de la NBA se joue pour la première fois sur le sol français. Les efforts des fans, qui ont su faire vivre leur passion sur internet, sont enfin récompensés.

«Cheer», la série Netflix qui montre les cheerleaders sous un nouveau jour

«Cheer», la série Netflix qui montre les cheerleaders sous un nouveau jour

Loin des clichés sur les pom pom girls, cette série documentaire offre un portrait inédit de ces athlètes dévoué·es.

L'affaire Carlos Ghosn nuit-elle à l'image de Renault F1?

L'affaire Carlos Ghosn nuit-elle à l'image de Renault F1?

La marque doit composer avec une mauvaise pub, une alliance Renault-Nissan en berne et l'échec d'une fusion avec Fiat-Chrysler, alors que la F1 reprend en Australie le 15 mars prochain.

Newsletters