Sports

Le tweet de Boris Diaw à Tony Parker, une belle manière de célébrer la victoire des San Antonio Spurs

Temps de lecture : 2 min

USA Today Sports / REUTERS
USA Today Sports / REUTERS

Battus lors des Finales l'année dernière, notamment après un Match 6 cruel, les Spurs ont rebondi cette année, comme le prédisait Matthew Iglesias, il y a un an.

Après avoir atteint un record de réussite au tir lors du match 3 des Finales, les San Antonio Spurs ont fini le travail face au Miami Heat, ce lundi 16 juin 2014 pour aller chercher le titre de champion NBA. Les Spurs se sont imposés lors du Match 5, 104-87 et remportent donc une série maîtrisée (4-1).

Grand homme des finales, Boris Diaw a remporté son premier titre NBA tandis que Tony Parker glanait une quatrième bague. Pour les deux Français il s'agit du deuxième titre en moins d'un an après le succès en finale du championnat d'Europe, face à la Lituanie.

Les deux joueurs ont fait leurs gammes ensemble à l'Insep (l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance). Boris Diaw a donc eu la bonne idée de partager cette image sur Twitter, en s'adressant à Tony Parker.

«On a commencé tout en bas, maintenant on est là»

Une jolie référence au Canadien Drake.

Tout cela, en attendant la Coupe du monde en Espagne, fin août. Mais cette fois, seul le capitaine des Bleus devrait être là, Parker n'étant pas dans la liste.

Newsletters

Sans le Covid-19, il n'y aurait pas eu tous ces records sur le Tour de France

Sans le Covid-19, il n'y aurait pas eu tous ces records sur le Tour de France

Certains des meilleurs grimpeurs de cette édition ont battu des records d'ascension qui avaient été établis par des coureurs dopés dans les années 2000.

Confiné dans son Ehpad, mon père continue à me ridiculiser aux échecs

Confiné dans son Ehpad, mon père continue à me ridiculiser aux échecs

[BLOG You Will Never Hate Alone] Tous les dimanches, je le défie sur internet. Tous les dimanches, je me prends branlée sur branlée.

Le Tour de France est-il vraiment polluant?

Le Tour de France est-il vraiment polluant?

La compétition, loin de faire la part belle à un usage populaire du vélo, est devenue le signe d'un capitalisme dérégulé et égoïste.

Newsletters