Culture

La disparition de Jimmy Scott, chanteur oublié et légende du jazz

Temps de lecture : 2 min

Il a influencé Ray Charles, Marvin Gaye, Prince, Nancy Wilson et Frank Sinatra. Il chanté avec Charlie Parker, Sarah Vaughan, Lester Young, Lionel Hampton, Charles Mingus, Fats Navarro, Quincy Jones, Bud Powell, Ray Charles, Wynton Marsalis, Peter Cincotti David Byrne, Lou Reed, Flea, Michael Stipe, et même Antony & The Johnsons. Madonna dit de lui qu’il était le seul chanteur à la faire pleurer... Peu connu du grand public, Jimmy Scott, qui vient de disparaître à l’âge de 88 ans, était pourtant une des légendes du jazz et du R&B.

Surnommé Little Jimmy Scott, il devait sa petite taille et sa voix d’enfant à une maladie héréditaire, le syndrome de Kallmann.

S’il a débuté dans les années 1940, Scott a dû, en raison de conflits avec les maisons de disques, mettre sa carrière en pause pendant près de 30 ans. C’est en chantant Someone to Watch Over Me aux funérailles de son ami le compositeur Doc Pomus en 1991 que le public et le monde de la musique lui rendront un peu le succès qu’il aurait dû avoir. Et il enchaînera ensuite les apparitions, les tournées et les collaborations, allant de la BO de Twin Peaks, à un album de Lou Reed, avec le statut de chanteur culte.

Slate.fr

Newsletters

L’humour très noir de «It Must Be Heaven» et les derniers feux du 72e Festival

L’humour très noir de «It Must Be Heaven» et les derniers feux du 72e Festival

Le film d’Elia Suleiman conclut en beauté une sélection globalement de très bon niveau. L’occasion de revenir aussi sur quelques outsiders marquants, sans oublier les inquiétudes à propos d’un système français menacé de fragilisation.

Vous ne savez pas ce qu'est le «male gaze»? Il suffit de voir le film de Kechiche

Vous ne savez pas ce qu'est le «male gaze»? Il suffit de voir le film de Kechiche

«Mektoub My Love: Intermezzo» pousse à l'extrême ce phénomène auquel nous sommes déjà soumis·es constamment, que ce soit au cinéma, à la télé ou dans les pubs.

«Le Traître» dans la nuit de Cosa Nostra, et la pénible expérience «Mektoub»

«Le Traître» dans la nuit de Cosa Nostra, et la pénible expérience «Mektoub»

Le film de Marco Bellocchio reconstitue un épisode décisif de la lutte contre la Mafia, tandis qu'Abdellatif Kechiche plonge le public dans une interminable boucle bruyante et comateuse.

Newsletters