France

Aller sans retour pour les SDF de New-York

Temps de lecture : 2 min

La ville de New York paie des voyages en avion vers des destinations aussi exotiques que Paris, Johannesburg ou San Juan à certains de ses résidents. Il ne s'agit pas de businessmen ou de lunes de miel, mais de familles qui se sont retrouvées sans abri.

L'administration du maire Bloomberg a ainsi payé pour faire partir plus de 550 familles de la ville depuis 2007, une manière de les retirer du système d'accueil des sans-abris de New York, qui coûte 36.000 dollars par an par famille. Il suffit qu'une connaissance accepte d'héberger la famille ailleurs pour que la ville paie le billet d'avion.

«Beaucoup d'entre elles sont new-yorkaises depuis longtemps, se sont retrouvées dans des refuges après une période difficile, et sautent sur l'occasion de pouvoir partir sans payer, explique le New York Times. D'autres sont de nouveaux venus qui sont contents de rentrer chez eux car ils ont été découragés par le bruit, les labyrinthes souterrains, le difficile marché du travail ou encore le coût du logement.»

Un couple a récemment accepté de déménager en France avec leurs trois enfants pour rejoindre la famille de la mère. Le voyage a coûté 6.332 dollars et comprenait cinq billets d'avion et cinq billets de trains pour Granville, en Basse-Normandie.

[Lire l'article complet sur le New York Times]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Charles Aznavour est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans. Après Edith Piaf, il était sûrement le chanteur français le plus connu à l’étranger. Pour Slate.fr, Bertrand Dicale, auteur de Tout Aznavour (First Editions) ...

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Newsletters