Tech & internet

Combien y a-t-il de «fuck» en 8 heures sur Reddit?

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran du site the F word.
Capture d'écran du site the F word.

Un utilisateur de Reddit (@codevinsky sur Twitter) a décidé de faire de la data pour savoir combien de fois, en huit heures, le mot fuck et ses déclinaisons (fucking, fucked, etc.) apparaissaient sur le site américain. Beaucoup. Et il l'a mis en image avec des bubulles.

Sur cette première image, on voit le nombre de «fuck» par utilisateurs: les plus gros ronds représentent une vingtaine de «fuck» de la part d'un même utilisateur en huit heures. Les plus petits ronds visibles représentent trois fucks par utilisateur.

Sur cette deuxième image, on voit le nombre de fois où «fuck» et ses déclinaisons ont été employés en huit heures. Le grand gagnant est Fucks (25.203 fois) suivi de fuck (sans s: 10.839 fois) puis fucking (10.066 fois).

Enfin, poussant la recherche jusqu'au bout, une troisième catégorie de data permet de voir tous les fucks utilisés, par utilisateur. En cliquant sur les ronds, on voit apparaître les phrases dans leur contexte:

Dans un précédent article, en février dernier, Vice abordait déjà la question des jurons sur Internet, rapportant une étude ayant analysé 51 millions de tweets en anglais provenant de 14 millions d'utilisateurs. L'étude montrait que les jurons sont plus fréquents en ligne que dans la vraie vie. Ses auteurs expliquaient que si la prévalence des jurons dans la vraie vie est de 0,5% à 0,7% des mots que nous prononçons, sur Twitter, le pourcentage passe à 1,15%. Il double.

Newsletters

Des hackers révèlent les données personnelles d'un millier d'officiers biélorusses

Des hackers révèlent les données personnelles d'un millier d'officiers biélorusses

Les militant·es anti-Lukashenko estiment que les forces de l'ordre ne doivent plus être anonymes.

L'ambassadeur de Chine au Royaume-Uni «like» un tweet porno, une enquête est demandée

L'ambassadeur de Chine au Royaume-Uni «like» un tweet porno, une enquête est demandée

L'ambassade parle d'une «attaque vicieuse» de pirates informatiques.

Les visioconférences sont plus fatigantes que les vraies réunions

Les visioconférences sont plus fatigantes que les vraies réunions

L'impression d'être observé·e et l'absence de frontières entre la sphère privée et le travail induisent un niveau d'anxiété plus important qu'à l'accoutumée.

Newsletters