Tech & internet / Culture

Voici le nouveau monde épatant de «La Légende de Zelda»

Temps de lecture : 2 min

Trailer de La légende de Zelda pour Wii U, présenté lors de l'Electronic Entertainment Expo 2014

La Légende de Zelda est une franchise de jeu vidéo classique et chacun se souvient de sa version préférée. Pour certains, il s’agit du jeu d’origine paru en 1986. Pour d’autres il s’agit de Link’s Awakening, sorti sur Game Boy en 1993. Ou d’Ocarina of Time pour Nintendo 64, la première version en 3D du jeu. Sans oublier la série Wind Waker (2002) et Twilight Princess (2006).

Chacun a son charme mais, même si vous ne connaissez rien à l’univers de Zelda, vous apprécierez le graphisme haute définition du prochain épisode à venir sur Wii U. Le monde de Link, le héros de la saga, n’a jamais été si beau.

Parlons tout d’abord de l’herbe: vous pouvez voir chaque brin onduler dans le vent ou même (spoiler) prendre feu de manière très réaliste. Le producteur du jeu, Eiji Aonuma, explique que cette nouvelle génération de Zelda est pour la première fois un monde complètement ouvert, dans lequel tout ce qu’on voit, des montagnes au loin aux châteaux, est accessible selon un angle réaliste.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

En l’écoutant parler sur la vidéo, vous serez peut-être distrait par le brouillard avançant doucement, les arbres ondulant ou les fleurs délicates qui se trouvent en arrière-plan. Lorsque l’action débute, les mouvements du cheval, Epona, n’ont jamais semblé aussi naturels. Le jeu sera disponible en 2015, mais il faudra plus que ces quelques panoramas pour enthousiasmer les fans du jeu. Reste à savoir s'il aura le petit plus qui peut élever un Zelda au rang d’épisode culte.

Newsletters

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Les cerveaux derrière le musée imaginé pour héberger l'œuvre digitale de Beeple à 69 millions de dollars révèlent en exclusivité pour Slate.fr les fondations du projet qui pourrait modifier notre rapport à l'art –et l'avenir du web.

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

Dans leur premier entretien avec un média français, les fondateurs de Metapurse évoquent le tourbillon «post-Beeple», leurs ambitions pédagogiques, leur musée virtuel (et remercient Mark Zuckerberg d'avoir agité le drapeau du métavers).

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Ça va être difficile, mais c'est pour votre bien.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio