Culture

Qui se cache derrière les plus gros tubes américains?

Repéré par Julien Jégo, mis à jour le 11.06.2014 à 14 h 04

Repéré sur Vox

Capture d'écran du clip Dark Horse de Katy Perry | YouTube

Capture d'écran du clip Dark Horse de Katy Perry | YouTube

Un tube ne se fait pas tout seul. Beyoncé, Rihanna et autre Katy Perry sont peut-être de bonnes interprètes mais elles sont surtout très bien entourées. Le site américain Vox s'est intéressé à ceux qui préfèrent rester dans l'ombre de ces stars pour mettre sur pieds des mélodies calibrées pour inonder le monde entier.

Les jeunes pousses

La belle histoire typiquement américaine est assurément celle de Jeff Bhasker. Arrivé à Los Angeles en 2005, il a commencé par jouer dans un groupe de reprise avec Bruno Mars avant de faire la rencontre de Kanye West. Il devient son claviériste avant d'être promu directeur musical de sa tournée Glow In The Dark en 2008. Depuis il est responsable du Run This Town de Jay-Z et de Girls on Fire d'Alicia Keys. Une valeur sûre de la production donc.

La seconde valeur montante est Ester Dean, que Vox définit comme «la machine à écrire». L'Américaine de 28 ans est donc une spécialiste de l'écriture. Pour le magazine The New Yorker, elle avait dévoilé son petit secret:

«Je vais dans la cabine (d'enregistrement NDLR) puis je crie, je chante, j'hurle, parfois ce sont des mots mais la plupart du temps ce n'est pas le cas

Et c'est comme cela qu'elle a notamment écrit Rude Boy et S&M de Rihanna ainsi que Firework de Katy Perry.

Benny Blanco est l'autre enfant terrible de la production. En 2013, il avait expliqué au New York Times sa manière de travailler:

«Je veux seulement un son différent des autres. Je m'en fiche si c'est mauvais.[...] Au moins personne ne pourra dire "j'ai déjà entendu ça avant."»

Vous avez pu entendre son travail sur le Moves Like Jagger de Maroon 5 et Diamonds de Rihanna.

Les vieux briscards

Ryan Tedder est le chanteur du groupe américain OneRepublic mais aussi un des producteurs les plus rentables des Etats-Unis. Ainsi, d'après Vox, il aurait gagné 2,5 millions de dollars (environ 1,9 million d'euros) en 2013 avec seulement deux tubes: Rumor Has It d'Adele et XO de Beyoncé.

Max Martin et Lukasz Gottwald sont de bons amis. Max Martin, le producteur suédois, a fait décoller la carrière de Gottwald en signant avec lui les tubes Girlfriend d'Avril Lavigne et I kissed a girl de Katy Perry. Depuis, celui qu'on surnomme Dr. Luke a fait son bout de chemin en remettant le couvert avec Katy Perry sur Roar en 2013 et il est à l'origine du succès du Wrecking Ball de Miley Cyrus. Il résume d'ailleurs bien le travail d'un producteur à l'heure actuelle dans le New Yorker:

«Il faut le bon artiste avec la bonne chanson au bon moment

Plus facile à dire qu'à faire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte