Life

Ambiance de divorce entre Google et Apple

Slate.fr, mis à jour le 03.08.2009 à 23 h 31

Eric Schmidt, le patron de Google, a démissionné lundi 3 août du conseil d'administration d'Apple, au sein duquel il siégeait depuis août 2006. Selon Steve Jobs, patron de la firme à la pomme, il s'agit d'éviter les «conflits d'intérêt» alors que Google et Apple sont de plus en plus concurrents, notamment dans le domaine des systèmes d'exploitation.

Le Washington Post a une jolie analyse pour expliquer cette soudaine brouille: «Que se passe-t-il quand l'ennemi de votre ennemi n'est plus votre ami? Vous le virez, comme Steve Jobs semble avoir fait avec Eric Schmidt. L'alliance qui s'est construite autour d'une défiance mutuelle pour Microsoft est maintenant menacée à cause d'une défiance réciproque. Google n'est plus autant l'ennemi de Microsoft qu'il n'est l'ennemi du vieux modèle de l'informatique centrée sur le hardware que représente Microsoft et Apple».

[Lire l'article complet sur le Washington Post]

(Photo de Une: Reuters)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte