Économie / Tech & internet

Où partir en vacances? Google veut choisir pour vous

Temps de lecture : 2 min

par Google Travel

Vous ne savez pas où partir cet été? Google le sait et profite de cette période pré-estivale pour lancer une nouvelle fonctionnalité sur son comparateur de vols maison, Google Flight Search.

Lancé depuis un peu plus d'un an en France, ce service, qui permet d'organiser ses voyages en recherchant les meilleurs vols, aux meilleurs prix, sur une interface simple et efficace dont Google a le secret, devrait en effet se doter dans les prochains jours du fameux bouton «j'ai de la chance», annonce le blog officiel Google Travel.

En cliquant dessus, l'internaute se verra proposer des destinations aléatoires –de la même manière que le moteur de recherche vous propulse sur un site de son choix quand vous activez cette fonctionnalité.

«Vous pouvez ajouter des limites de prix ou de temps et appuyer sur le bouton autant de fois que vous le souhaitez –nous continuerons à vous suggérer des destinations susceptibles de vous plaire», poursuit Google sur son blog, qui promet également d'agrandir la carte déjà disponible sur Google Flight Search.

Selon le site spécialisé Engadget, ces fonctionnalités auraient dû être actives dès le 11 juin; pour l'heure néanmoins, aucune d'entre elles ne semble l'être sur les versions française ou américaine du site.

En plus de s'incruster un peu davantage dans notre quotidien, avec cette nouvelle offensive dans le secteur des voyages en ligne, Google ne devrait pas non plus laisser indifférents les spécialistes du secteur. En amont du lancement de ce service en mars 2013, ces derniers avaient fait part de leur crainte face à la «dangereuse hégémonie» de Google, pouvait-on alors lire dans une tribune publiée dans Le Monde, et signée notamment par Guillaume Pépy, le patron de la SNCF.

Slate.fr

Newsletters

Le télétravail génère du stress et un manque de confiance en soi

Le télétravail génère du stress et un manque de confiance en soi

On pense souvent aux côtés positifs du travail à distance, moins aux aspects négatifs.

Face au changement climatique, des assureurs de plus en plus frileux

Face au changement climatique, des assureurs de plus en plus frileux

L'augmentation et l'intensification des chocs climatiques extrêmes entraînent déjà le retrait des assureurs dans certaines zones.

Halloween est un désastre écologique

Halloween est un désastre écologique

Les Américain·es dépenseront 8,8 milliards de dollars cette année en bonbons, costumes et décorations jetables.

Newsletters