Coupe du monde 2014Sports

Pas de chance pour les couples brésiliens: la Saint-Valentin locale tombe le jour de l'ouverture du Mondial

Mathilde Dorcadie, mis à jour le 11.06.2014 à 10 h 01

Des amoureux s'embrassent au sommet du Corcovado à Rio. REUTERS/Paul Hanna.

Des amoureux s'embrassent au sommet du Corcovado à Rio. REUTERS/Paul Hanna.

Pour des milliers de couples brésiliens, le 12 juin est traditionnellement la fête des amoureux (o Dia dos Namorados). Mais cette année, la soirée romantique risque d’être légèrement perturbée par un évènement autrement moins intimiste: le match d’ouverture de la Coupe du monde, qui tombe le même jour, avec l'entrée en lice de la Seleção brésilienne contre la Croatie.

Contrairement à ce qui se fait en Europe et en Amérique du nord, les amoureux ne sont pas célébrés au Brésil sous le patronage de Saint-Valentin, le 14 février, mais sous celui de Saint-Antoine de Padoue la veille du 13 juin, jour de la mort de celui qui est aussi connu comme le saint patron des âmes qui s’aiment.

Traditionnellement, les couples brésiliens prévoient une sortie au restaurant et une soirée en tête-à-tête. «C’est essentiellement une fête pour les couples, un peu comme en Europe. Ce n’est pas comme aux Etats-Unis où tout le monde se souhaite une bonne fête le jour de la Saint-Valentin, même entre inconnus», raconte Marina, une étudiante brésilienne de retour d'échange universitaire.

C’est aussi une fête commerciale, qui représente un des moments forts de l’année pour les commerçants. Dans certains secteurs, comme la bijouterie et la lingerie, les recettes du Dia dos Namorados arrivent juste après celles des fêtes de fin d’année. L’Association brésilienne des motels a ainsi mené campagne, avec une quinzaine d’autres marques, pour inciter les amoureux à célébrer leur amour la soirée du 11, à travers le hashtag #Movimento11. De nombreux restaurants proposent également leur menu spécial pour la veille au soir.

A São Paulo, où a lieu l'ouverture du Mondial, le 12 juin a été rendu férié par les autorités locales en prévision d’une journée exceptionnelle: le premier match devrait mettre en ébullition la ville, confrontée aux flots des supporters. Mais cette annonce n’a pas plu aux commerçants de plusieurs grands magasins, pour qui cette journée est aussi synonyme de recettes importantes. Ils ont manifesté le 30 mai pour demander le droit de garder les centres commerciaux ouverts, avant d’obtenir une dérogation quelques jours plus tard.

Soirée anticipée ou pas, les couples brésiliens pourront toujours célébrer leur amour après la première rencontre, qui se jouera à 17 heures heure locale (22 heures heure française). Le 12 juin sera dans tous les cas une journée particulièrement festive, surtout si le Brésil remporte son premier match.

Mathilde Dorcadie
Mathilde Dorcadie (11 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte