Monde

Obama se sert de son ubiquité médiatique

Temps de lecture : 2 min

«Depuis qu'il occupe la Maison Blanche, Barack Obama a organisé quinze conférences; est apparu sur plus de 800 images sur le fil photo flickr de la Maison Blanche, et a tenu quatre conférences de presse en prime-time: le même nombre que celui de George W. Bush sur toute sa présidence. [Barack Obama] a envoyé un message vidéo au peuple iranien. Il a donné un discours au Caire, qui a été tranduit dans quatorze langues. (...)» L'ubiquité de Barack Obama est plus qu'une stratégie médiatique: c'est une stratégie politique explique le New York Magazine.

Ses détracteurs comme ses partisans sont hostiles à cette omniprésence médiatique: les uns par lassitude, les autres de peur que le président perde de sa mystique. Le public est pourtant avide de toute les sujets (people ou politiques) liés à Obama; son livre Dreams of my father, est toujours en tête des best-sellers selon le classement du New York Times: c'est la 156éme semaine.

Mais c'est par cette ubiquité médiatique que Barack Obama a compris l'usage des nouveaux médias. «De même qu'un blog ne peut plus vivre aujourd'hui avec un seul post par jour, une présidence ne peut plus survivre avec un seul message par jour, ou une seule conférence par an».

Barack Obama donne des sujets à tous les médias, généraux ou de niche, en permanence. Les propositions de loi sont annoncées et examinées à une telle vitesse que l'opposition républicaine n'a pas le temps de se focaliser sur un sujet pour en faire son cheval de bataille. «C'est l'arme de la présidence blietzkrieg.»

[Lire l'article complet sur le New York Magazine]

(photo: Obama, sur flickr: Marcn)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Docteur américain échange opioïdes contre argent ou rapport sexuel

Docteur américain échange opioïdes contre argent ou rapport sexuel

Aux États-Unis, plus de soixante professionnel·les de la santé ont été arrêté·es pour prescription illégale d'antidouleurs.

Le rapport Mueller confirme que la porte-parole de Trump est une menteuse

Le rapport Mueller confirme que la porte-parole de Trump est une menteuse

Sarah Sanders a avoué avoir inventé de fausses informations sur le limogeage de l'ancien directeur du FBI, James Comey.

Andrew Yang, le candidat geek qui veut convertir les États-Unis au revenu universel

Andrew Yang, le candidat geek qui veut convertir les États-Unis au revenu universel

Il n’est pas le plus connu des Démocrates qui briguent la présidence, mais le businessman est sans doute le plus original.

Newsletters